Menu Standard
Add more content here...

111 minutes, le VAR, un penalty et des cartons rouges : le Choc Wallon s’est joué dans les dernières secondes

Le Sporting de Charleroi a longtemps été mené dans cette rencontre, mais en toute fin de rencontre le VAR a vu une faute qui avait échappé un peu à tout le monde. Cela fera couler beaucoup d’encre, mais les Zèbres sont récompensés de leur jusqu’au boutisme.

Que l’on soit Liégeois ou Carolo, la date du premier choc wallon de la saison est toujours marquée d’une croix rouge (ou noire) dans le calendrier. Ce dimanche, ce sont bien deux équipes malades qui s’affrontaient au Stade du Pays de Charleroi. Entre des Rouches au bilan nul et les Zèbres revenus de Bruges la mine défaite, malheur au vaincu.

Standard
Charleroi

Pour ce duel, Carl Hoefkens change ses plans vu l’absence de Larsen. Il aligne pour la première fois une défense à trois et surtout un duo d’attaque inédit composé de Dragus et de Kanga. En face, Damien Marcq est de retour aux affaires au sein de la défense centrale, c’est Andreou qui fait les frais de ce retour.

En début de première période, la pression est carolo. Le danger ? Assez relatif dans la mesure où les Zèbres accumulent les corners, sans vraiment mettre Bodart en danger. Il faut attendre la 22ème minute de cette rencontre pour vibrer… autant que la barre de Bodart sur une superbe frappe enroulée de Mbenza. Les Liégeois s’en tirent bien et vont surprendre tout le monde quelques minutes plus tard. Damien Marcq perd un ballon devant le rectangle adverse, la suite va très vite. Kawabe joue long, Kanga joue de son physique et de malice pour piéger Boukamir avant de servir Dragus qui s’en va tromper Koffi (32′, 0-1).

Standard
Charleroi

C’est le premier but de la saison pour le Standard et il est symbolique : un nouveau venu qui apporte déjà, et un joueur dont on voulait se séparer font la différence. C’est un coup sur la tête des Zèbres qui vont en plus perdre Knezevic peu avant la mi-temps sur blessure.

Après la pause, les Zèbres continuent de pousser devant un public bouillant et acquis à sa cause. Cependant, Bodart ne doit pas beaucoup s’employer, si ce n’est sur des sorties aériennes ou des frappes lui tombant dans la niche. En face, Price tente sa chance par deux fois, il est contré par Boukamir et tombe ensuite sur un bon Koffi.

Comme souvent, les nombreux changements font perdre du rythme à la rencontre. Sur une belle action construite à l’aube du dernier quart d’heure, Dabbagh croit avoir égalisé mais l’attaquant est en position de hors-jeu.

Standard
Charleroi

Arrivent alors les dernières minutes de ce duel. Bodart sauve un ballon juste devant Dabbagh… mais ce dernier est retenu par le maillot. L’arbitre ne signale rien, par contre le VAR l’appelle. Le penalty est sifflé, la rouge est donnée à Ngoy, et Ilaimaharitra égalise (90′, 1-1). Ce dernier ne va pas fêter longtemps son but car… le milieu de terrain des Zèbres est lui aussi expulsé pour un mauvais geste sur Price. La tension est à son comble sur la pelouse, mais aussi dans les tribunes.

Ce match final est finalement un bon point pour chaque équipe, qui auront plus joué à l’envie qu’autre chose. Cependant, les deux fers de lance wallons ne pourront pas se contenter d’un parcours aussi peu riche en points.

Laisser un commentaire