Menu Standard
Add more content here...

Anderlecht en Standard s’unissent devant la Fédération avec la même question

Anderlecht et le Standard doivent passer ce mardi devant la Commission de discipline pour discuter des événements survenus lors du match de Coupe. Normalement, la Commission déterminera également le niveau des sanctions, mais les deux clubs se présentent avec la même question.

En effet, Anderlecht et le Standard vont demander plus de temps pour préparer leur défense. Les deux clubs espèrent ainsi retarder leur sanction et ne pas devoir commencer la nouvelle année par un match à huis clos.

Les deux clubs seront convoqués ce mardi devant la Commission de discipline de la Fédération pour les émeutes survenues lors du match de coupe au Lotto Park. L’avocat Grégory Ernes, qui représentera le Standard et Anderlecht, demande un report afin de pouvoir déposer les conclusions dans les délais initialement prévus, selon Het Laatste Nieuws.

Cela signifierait que l’affaire serait reportée à 2024. C’est particulièrement important pour Anderlecht, qui ne veut absolument pas jouer le derby contre l’Union à huis clos.

Laisser un commentaire