Avec Nicolas Raskin et Selim Amallah, le Standard va devoir brader ses deux plus grosses valeurs marchandes

Le chèque récupéré par les Rouches pour la vente de ces deux joueurs sera probablement bien moindre qu’espéré.

Malgré la reprise du club par le fond d’investissement américain 777 Partners cet été, le Standard de Liège manque encore cruellement de liquidités. Après un bon envol sur le plan sportif, les Rouches doivent désormais relever la tête sur le plan financier. Et ce n’est pas encore gagné. Si l’on se penche sur le site Transfermarkt, Nicolas Raskin et Selim Amallah sont les deux Liégeois avec la plus grande valeur marchande. Les deux leaders techniques du matricule 16 arrivent en fin de cycle en bord de Meuse et ne cachent pas vraiment leurs envies d’ailleurs. Pas de chance, ce sont les deux joueurs aux prises avec la nouvelle direction pour des raisons contractuelles.

Ne désirant pas prolonger son contrat et accusant sa direction de tenir un discours malhonnête, l’international marocain va plus que vraisemblablement quitter le navire cet hiver, alors que son contrat expire le 30 juin prochain. Le Standard se retrouve donc dos au mur. Il faudra accepter une offre lors de cette fenêtre hivernale pour ne pas voir le joueur de 26 ans, estimé à 4.50M€, quitter le club gratuitement cet été. Malgré la superbe 4e place du Maroc lors de cette Coupe du Monde 2022, on ne peut pas réellement dire que l’ancien Mouscronnois ait été l’homme le plus en vue. Dommage, encore, pour le Standard qui espérait un grand Mondial de son numéro 19 afin de voir les prétendants affluer et pousser les enchères vers le haut. Selon les informations du média anglais The Athletic, Amallah serait tout de même suivi par des clubs de deuxième partie de classement de Premier League. De quoi, peut-être, sauver les meubles.

La situation est similaire pour Nicolas Raskin, dont le contrat expire également à la fin de cet exercice 2022-2023. Le médian des Rouches est estimé à 7M€ sur Transfermarkt, mais il semble peu probable que le Standard, en position de faiblesse sur le dossier, puisse récupérer une telle somme. Si le joueur de 21 ans n’a pas fait de fleur au club liégeois en refusant de prolonger, il est impensable que le matricule 16 ne se prive pas de vendre au plus offrant, même s’il ne s’agit pas de la destination privilégiée par le joueur. Car pour un fond d’investissement américain chargé de remettre le navire à flot sur le plan financier, les sentiments existent peu. Raskin représente un joli chèque potentiel et il faut en profiter. Les Rouches ne devront cependant pas trop trainer, parce que voir leur leader technique, leur fer de lance, un pur produit du club partir librement, cela fait tâche.

Le Standard pourrait cet hiver devoir brader ses deux joueurs pour ne pas risquer de les voir partir pour 0€ dans six mois. Un hiver délicat se présente dans les rangs de 777 Partners.

4 thoughts on “Avec Nicolas Raskin et Selim Amallah, le Standard va devoir brader ses deux plus grosses valeurs marchandes

  1. Comment interpréter ce double échec ? La faute à pas de chance, au manque d’ambitions à court et moyen terme du club, ce qui n’incite pas les meilleurs à resigner ? Quand un club de Bruges, un Genk et même Anderlecht parviennent à vendre au prix fort, nous, ça coince. Mauvaise gestion une fois encore ? J’en doute pourtant. La nouvelle direction souhaitait vraiment conserver nos deux  » fleurons « . On est impuissant devant cette situation, et encore et toujours les dindons de cette bien mauvaise farce.

  2. Salut Gerouche. Le problème est que l’on ne connait pas les propositions faites aux deux sbires. Par contre, une certitude, c’est que la saison passée, au lieu de s’ériger en leader, ils se sont comportés comme 2 pommes pourries dans le vestiaire. Cela, ils semblent l’oublier. Donc, pour ma part, bon vent à tous les 2. Les directions passent, les joueurs passent et nous, on est là……
    L’objectif au départ de cette saison est le top 8. Ne soyons pas trop gourmand. La dynamique est bonne. Le mercato arrive. Des Raskin et des Amallah, crois moi, il y en a ailleurs.

  3. Pourquoi brader aucun des deux ne vaut plus que cinq millions Amallahtrop irrégulier et Raskin aucune expérience internationale U21
    Raskin revient avec le début de saison pour justifier son refus et amallah se prend pour star et la coupe du monde ne va rien arranger donc bon vent

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App