Menu Standard
Add more content here...

Carl Hoefkens donne des nouvelles des blessés du Standard avant le match contre Charleroi

Carl Hoefkens a préfacé le choc wallon contre Charleroi. L’entraîneur du Standard le sait, le moment serait opportun pour relancer une série afin de recoller au groupe de tête.

Ce jeudi, Carl Hoefkens était présent en conférence de presse pour préfacer la rencontre de samedi contre le Sporting Charleroi. Vanheusden et Isaac Hayden se sont entraînés ce jeudi. Leur condition sera évaluée demain pour savoir s’ils pourront tenir leur rang. Bope Bokadi est à même de commencer la rencontre, ce qui n’était pas le cas dimanche à Anderlecht. Enfin, Laurent Henkinet est blessé au genou et reviendra pour le stage hivernal, début 2024.

Le Standard attend aussi des nouvelles d’Isaac Price, qui connaîtra le résultat de son appel ce vendredi après-midi. « Tout le monde au club espère qu’il ne sera pas suspendu. Il a été exclu pendant 30 minutes et nous avons perdu le match. Je pense que c’est une punition suffisante. Ce serait difficile à comprendre s’il est suspendu » a commenté le T1 des Rouches.

« Ce sera un match difficile, contre un adversaire difficile et malin. On sait qu’on doit gagner ce match, mais ça ne veut pas dire que ce sera facile. On avait fait une série de huit matchs sans défaite, dont quatre victoires de rang. Ce serait le bon moment pour essayer de faire encore mieux. »

Petit à petit, on sent la patte du nouveau staff s’installer aux côtés de Carl Hoefkens. « Je pense avoir fait les bons choix. Bernd a un passé important au Standard, il a fait ses débuts ici. José aussi a travaillé à tous les étages du club. C’est très important pour le futur. C’est important que l’ADN du club, avec des anciens joueurs, soit présent. C’est important d’avoir des gens qui connaissent la maison. Il ne faut jamais éteindre le feu au Standard, ce serait une grosse erreur de le faire » a conclu Carl Hoefkens.

3 thoughts on “Carl Hoefkens donne des nouvelles des blessés du Standard avant le match contre Charleroi

  1. Malheureusement Serge, ça ne suffit pas parfois. Le manque de motivation est occasionnellement criant. Espérons qu’ils se surpasseront une fois de plus, qu’ils se transcenderont, qu’ils se sublimeront, qu’ils se magnifieront, tel Gerouche lors de ses shooting photos en tribune. On a vu ce week-end que le public n’était pas indispensable afin qu’ils se surpassent, contrairement à ce que conte la légende urbaine. Ne comptons plus sur le douzième homme, voire le treizième sir l’arbitre est acheté. Mais que nos compétiteurs s’arrachent comme le ferait un JAIME entouré de 19 mannequines s’offrant à lui, corps et âme.

Laisser un commentaire