Menu Standard
Add more content here...

Carl Hoefkens évoque le problème majeur du Standard avant le double Clasico contre Anderlecht

En conférence de presse ce mardi, l’entraîneur du Standard est revenu sur la défaite au Club de Bruges et a préfacé le double Clasico contre le Sporting d’Anderlecht, en Coupe de Belgique puis en championnat.

Le Standard poursuit sa semaine d’enfer. Après la défaite au Club de Bruges, les Rouches se déplaceront jeudi et dimanche au Lotto Park pour un double Clasico contre le Sporting d’Anderlecht. Ce mardi, Carl Hoefkens a évoqué en conférence de presse le message adressé à ses joueurs après la défaite au Jan Breydel Stadion.

« Selon moi, on est dans le bon parcours. L’année dernière aussi, il y avait beaucoup de défaites en déplacement. On a bien réagi après le match à Anvers. Je ne pense pas que Bruges ait joué un très bon match, mais on n’a pas vraiment été au niveau, bien que c’était difficile. On doit davantage croire en nous-même. »

L’entraîneur du Standard le sait : les Rouches ont un fameux problème un déplacement. Il faudra corriger le tir cette semaine, qui sera cruciale pour l’avenir des Liégeois.

« Ça a rapport avec beaucoup de facteurs. En déplacement contre les cadors, ce n’était pas facile. Mais je ne pense pas que la Coupe soit si différente de la compétition. C’est un match à Anderlecht, on peut tout faire à la maison, mais on doit prouver qu’on sait aussi le faire en déplacement. »

Hoefkens Carl - Deila Ronny

Sur la pelouse du Club, le Standard a cadré un seul tir : la tentative de Wilfried Kanga en première période, absolument pas dangereuse pour Simon Mignolet. Même si cela s’est amélioré au fil des semaines, les joueurs de Carl Hoefkens peinent encore bien trop à se créer de véritables occasions en possession de balle.

« Si on pense qu’on va jouer à Bruges ou à Anderlecht et se créer 10 occasions, ça ne va pas être le cas. On doit croire qu’on va bien faire les choses et répondre présent au bon moment. Tu dois efficace dans les deux rectangles. »

En déplacement, mes joueurs doivent davantage croire en leurs qualités »

« C’est vrai qu’on manque parfois de profondeur dans certains matchs, mais ce n’est pas le plus grand problème. C’est qu’en déplacement, mes joueurs doivent vraiment croire en leurs qualités. C’est vrai qu’ils sont jeunes et qu’ils ont parfois un petit peu de complexe, mais on doit grandir et il sera temps d’aller à Bruges ou à Anderlecht en voulant être la meilleure équipe » a conclu le T1 des Rouches.

Laisser un commentaire