Vous êtes ici
Home >> RTBF >> Christian Panucci, candidat entraîneur au Standard

Christian Panucci, candidat entraîneur au Standard

Même s’il ne communiquera officiellement sa décision qu’au plus tard le lundi 1er juin, il semblerait quasiment acquis, selon les dernières indiscrétions, que Michel Preud’homme ne devrait plus être le coach du Standard la saison prochaine. La question est de savoir s’il va rester au club en qualité de directeur sportif ou tout simplement faire un pas de côté.

En attendant, la direction liégeoise a préféré anticiper les événements en entamant les recherches du possible successeur de MPH.

Quoi qu’en disent les protagonistes, la piste menant à Felice Mazzù a été explorée mais s’est rapidement refermée. Une source proche du dossier nous a confirmé qu’il y avait bien eu un contact entre les deux parties mais qu’ “au final, pour des raisons diverses, ni Mazzù, ni le Standard n’étaient vraiment convaincus”.

Le flirt avec Mazzù avorté, – le Carolo ayant ensuite lié sa destinée à l’Union Saint-gilloisele Standard explore d’autres pistes.

Panucci, le profil idéal ?

Depuis plusieurs semaines, de nombreux CV arrivent sur le bureau de Benjamin Nicaise, le directeur du recrutement.

Et selon nos informations, l’un des noms qui a retenu l’attention des décideurs liégeois serait celui de Christian Panucci dont le profil est assez intéressant.

A 47 ans, l’ex défenseur international italien (57 caps) est ce qu’on appelle “une personnalité ” du football européen.

En tant que joueur, il a disputé 20 saisons au plus haut niveau, remportant 20 trophées dont la Ligue des Champions à deux reprises avec l’AC Milan (1994) et le Real Madrid (1998). D’une part, il possède une riche et précieuse expérience, d’autre part, des contacts précieux dans le milieu qui permettraient, le cas échéant, de convaincre plus facilement de futurs joueurs de venir au club.

L’homme qui a aussi évolué à l’AS Monaco et à Chelsea parle également le français et l’Anglais.

En tant qu’entraîneur, Panucci a appris le métier aux côtés de Fabio Capello. Il a d’ailleurs été son adjoint en équipe de Russie durant deux ans.

Titulaire de la licence pro, l’ex latéral a ensuite volé de ses propres ailes pour entamer une carrière de T1 avec des fortunes diverses essentiellement en Serie B dans des clubs qui luttaient pour le maintien avec des noyaux très jeunes et peu de moyens. Des aventures qui n’ont pas été ponctuées du succès espéré dans des contextes souvent délicats.

Sa dernière expérience sur un banc de touche l’a été en tant que sélectionneur de l’Albanie entre juillet 2017 et mars 2019.

Panucci s’est attelé à la reconstruction d’un noyau en fin de cycle. Durant son mandat, il a lancé 19 nouveaux joueurs sans connaître de succès probant (hormis une victoire en Turquie 2-3) avec un bilan de 4 victoires, 2 nuls et 9 défaites.

Depuis son départ de Tirana, Panucci a refusé plusieurs offres de Grèce et de Suisse notamment.

Adepte d’un jeu offensif, passant du 3-5-2 au 4-3-3, l’ex défenseur rêve d’entraîner en Serie A où les jeunes coaches ont le vent en poupe.

Mais selon son entourage, le challenge liégeois l’intéresse fortement. Le transalpin désire prouver ce qu’il vaut. Le Standard reste un grand nom du football belge et possède une bonne réputation hors de nos frontières.

Panucci attend tout simplement le projet qui lui permettra de lancer définitivement sa carrière d’entraîneur. Sera-ce au Standard ? Possible. En tout cas, son profil intéresse fortement le club.

Ces derniers jours, les contacts se sont succédé entre l’entourage du coach et le club mais aucune offre n’a encore été formulée. Il s’agit de premières approches. Une chose est sûre, pour l’après Preud’homme, le Standard miserait donc sur un entraîneur étranger, avec caractère et prêt à travailler avec des jeunes.

A ce stade, il n’y a rien encore de concret mais ce dossier (ou un autre ?) pourrait s’accélérer si Michel Preud’homme venait à quitter ses fonctions le 1er juin.

6 thoughts on “Christian Panucci, candidat entraîneur au Standard

  1. È sempre difficile da dire. Personalmente, non lo conosco. È stato un buon giocatore, ha fatto un buon lavoro con l’Albania, ma per il resto è un grande punto interrogativo. Un italiano nello spogliatoio, attenzione alle vostre donne signori!

  2. Houlala, voilà notre plus volubile supporter qui se met à l italien à présent ! A moins que tu n en sois un vraiment, ceci expliquant cela. Mais, en bon français, que ce choix soit confirmé ou pas, il apparaît évident que mph ne poursuivra pas. Et à vrai dire je m y attendais un peu, voire le souhaitais. Le choix d un coatch italien quel qu il soit, ça a du bon, mais les précédents essais de panucci ne parlent pas pour lui, même si les contextes n étaient pas de nature à réaliser des exploits ni de se mettre en évidence ! De toute évidence, ça sent le recrutement à peu de frais…. mais qui sait !

    1. Non, non sono Italiano mais j’ai suivi des cours jusqu’au niveau C1:)))))). J’adore l’Italie et tout ce qui va avec:)))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))).
      Panucci a fait son travail, sans plus…….avec ce qu’il avait sous la main. Certainement peu onéreux comme tu dis, il aura un rôle de messager je pense, rien de plus. Un intermédiaire entre MPH et les joueurs. Mais nous n’y sommes pas encore. Le bruits de couloir pour faire passer une pub ou l’autre dans la presse sont Légion….
      Mazzu n’a pas passé le test. Je pense qu’il a laissé quelques plumes à Genk pour ne pas dire une bonne partie de son plumage et qu’il n’a plus autant de crédit qu’avant. Il sera bien à l’USG. Je trouve que c’est le style de défi qui lui convient beaucoup mieux. Finalement je ne voulais pas trop de lui au Standard, mais je risque de le voir quand j’irai “supporter” l’USG avec mes potes brusseleirs.
      Même si comme le dit si bien Roucheblanc ci-dessous, une myriade de CV a dû arriver sur le bureau de Venanzi. Ce ne sera pas Panucci, mais un autre. Mais qui? Je ne sais pas. Plus que quelques jours et on le saura.

  3. Allez Gerouche ce nom sort d’où d’une candidature supposée alors rien n est encore communiqué et tu prends cela pour argent content .Des candidatures il doit y avoir sur le bureau de Venanzi
    Maintenant souhaiter le départ de Mph c est n’importe quoi !
    Mph administrateurs à temps plein c est pas son style par contre un rôle de manager à l’anglaise pourquoi pas , encore faut il trouver la personne qui va faire le terrain

    1. Moi aussi je suis déçu par MPH même très déçu, pas seulement par les résultats toujours aléatoires par définition mais la gestion y inclus ses a priori envers certains ..
      J’étais déjà sceptique quand le clan Bayat avait lâché l’annonce de sa venue au lendemain de la victoire en coupe. Si ce n’était pas du sabotage, c’était bien imité .
      Et pourquoi ce faux suspense car il fera un pas de côté en restant administrateur ou partira.
      Le pire c’est que le pauvre Bruno l’avait pour restructurer le club à LT. S’il s’en va avec don staff, il faudra recommencer à zéro mais je ne suis pas insider pour savoir où en est réellement le club quant à son organisation a l’issue de l’ère MPH.

  4. Rassure toi, rouchblanc, je me doute bien que le nom de Panucci n’est pas le 1er ni le dernier qu’on entendra au Standard. Suis pas fou quand meme, mais c’est aussi de l’ordre du possible. Ce dont je suis certain par contre, sans trop me lancer, c’est que MPH ne poursuivra pas. Et que ça te plaise ou pas, chacun son avis, mais son approche m’a déçu. Ceci n’en fait pas un indésirable pour autant hein, lol. Mais je pense qu’un autre peut mieux faire, tout simplement.
    Sans rancune et au plaisir surtout de débattre sur le site

Laisser un commentaire

Top