Clasico explosif et arrêté avant son terme, le Standard de Liège plonge un peu plus Anderlecht dans la crise

Il y avait un Clasico au programme ce dimanche soir lors de la quatorzième journée de Jupiler Pro League. Le Standard de Liège recevait le Sporting d’Anderlecht, une rencontre électrique.

Ronny Deila doit se passer des services de Barrett Laursen et Cimirot, sortis sur blessure mercredi dernier à Malines. Le T1 des Rouches peut par contre compter sur le retour de Kostas Laifis qui réintègre le onze liégeois. Dönnum, Fossey et Canak sont également alignés d’entrée de jeu. Alzate, Dewaele débutent sur le banc. Côté bruxellois, Felice Mazzù a opéré quatre changements par rapport au match de Zulte Waregem. Verschaeren, Amuzu, Refaelov et Ashimeru sont titulaires pour le Clasico.

Pas de round d’observation dans cette partie étant donné que le Sporting d’Anderlecht ouvrait rapidement le score et prenait les commandes de la rencontre. Après un bon débordement sur le flanc gauche, Refaelov servait un caviar à Verschaeren qui propulsait le ballon en pleine lucarne (2e), 0-1. Les visiteurs obtenaient une deuxième occasion avec un tir croisé de Silva capté par Bodart (6e).

Cueillis à froid, les Rouches prenaient ensuite le jeu à leur compte et commençaient à se montrer dangereux à l’image de cette reprise de la tête de Dussenne qui ira heurter le montant de Van Crombrugge (17e) et d’un tir non cadré de Balikwisha (19e). Les Rouches égalisaient via une réalisation de Raskin. Le médian s’offrait un joli solo avant de voir sa frappe être déviée et lober le portier adverse (20e), 1-1.

Reboostés par l’égalisation, les Liégeois poussaient et mettaient une grosse pression sur la défense bruxelloise. Zinckernagel tentait sa chance à l’entrée du rectangle mais Van Crombrugge repoussait le cuir (25e). Deux minutes plus tard, le Standard faisait le break après un corner mal boxé par le portier mauve. Fossey en renard des surface mettait le ballon au fond (27e), 2-1. Les visiteurs étaient groggys après ces deux uppercuts liégeois et subissaient jusqu’à la pause.

En début de seconde période, les Rouches obtenaient une belle opportunité avec un enroulé de Dragus qui filait juste à côté (47e). Les locaux agravaient le score peu avant l’heure de jeu avec une tête plongeante de Zinckernagel sur un centre de Balikwisha (56e), 3-1. Après le troisième but liégeois, la partie était interrompue pendant quinze minutes à cause de fumigènes lancés sur la pelouse par les supporters anderlechtois.

Bram Van Driessche mettait finalement un terme à la rencontre après de nouveaux jets de fumigènes de la part des fans bruxellois. Victoire sur tapis vert des Rouches.

Grâce à ce succès, le Standard de Liège se hisse à la 5ème place avec 25 points au compteur et plonge un peu plus Anderlecht dans la crise. Les Mauves occupent uen triste 12ème place avec 16 unités.

Standard de Liège : Bodart, Fossey, Dussenne, Bokadi, Laifis, Dönnum, Raskin, Balikwisha, Zinckernagel, Canak, Dragus

Sporting d’Anderlecht : Van Crombrugge, Debast, Hoedt, Vertonghen, Murillo, Amuzu (Duranville 61e), Diawara, Ashimeru, Verschaeren, Refaelov (Stroeykens 61e), Silva

Arbitre : Bram Van Driessche

Avertissement : Dönnum (43e) ; Refaelov (39e)

But : Raskin (20e), Fossey (27e) et Zinckernagel (56e) ; Verschaeren (2e)

Assistance : 26.271

2 thoughts on “Clasico explosif et arrêté avant son terme, le Standard de Liège plonge un peu plus Anderlecht dans la crise

  1. Bonsoir, les amis rouches,
    Nous le savions, ces cons de hooligans nous avaient prévenus …
    Ils arrêteraient le match si leur club était battu sans pouvoir revenir au marquoir !!!
    C’était noir sur blanc sur les réseaux sociaux …
    Et cela s’est déroulé d’une façon surréaliste …
    Que dire ?
    Nous sommes rentrés dans un phénomène ou cette poignée d’imbéciles arrive à décider que le match est terminé !!!
    Cela me laisse sur le …. derrière. A peine croyable à notre époque où quand je prends l’avion pour alicante, je suis fouillé jusque dans ….. mes chaussettes 🙂
    Ceci dit, nous avons été supérieur dans l’animation, dans la technique du ballon, dans la volonté bref dans tout.
    Un peu surpris par le début de match et ce tir de verschaeren mais ça c’est le foot avec l’imprévu qui en fait son charme.
    Les nôtres étaient bien au rendez-vous, Gerouche va analyser tout cela mieux que moi.
    Mais, j’espère que notre entraîneur fétiche nous trouvera la parade contre les blocs bas car là, nous avons franchement des progrès à faire.
    Nous pourrons alors entrevoir les portes du top 4 qui doit être notre ambition future.
    Bonne semaine les amis.

  2. Oui, en effet Osiris, arriver à gérer des blocs bas… sans doute en troquant un peu d’enthousiasme avec du réalisme et de l’impact dans les duels. J’ai été impressionné par l’implication des malinois dans les duels contre nous, ils ont joué comme des morts de faim et étaient dans l’optique de profiter de la moindre faille. Curieux de voir le prochain match à Zulte …

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App