Menu Standard
Add more content here...

De la satisfaction, mais un regret majeur pour Carl Hoefkens : « L’arbitre change sa décision sous la pression des joueurs »

L’entraîneur du Standard a salué la réaction de ses joueurs à Anderlecht, ce dimanche. Il regrette néanmoins que les Rouches n’aient pas pu tuer le match en seconde période.

Le Clasico entre Anderlecht et le Standard a tenu toutes ses promesses, ce dimanche. Les deux équipes auraient pu l’emporter, le partage final n’est finalement pas illogique.

« Je sors un petit peu frustré, ce qui veut dire beaucoup de choses. Nous aurions mérité de remporter le match, nous avons eu les meilleures occasions. Quand je vois la manière avec laquelle on a joué contre le deuxième du championnat, je suis content. Nous avons été dominants à l’extérieur, ce qui témoigne d’un réel progrès » commentait Carl Hoefkens.

Après avoir mené au score en seconde période, le Standard a reculé. Les Rouches ont, pourtant, encore eu les occasions pour tuer la rencontre. « Non, l’idée n’était pas de préserver le score à 1-2. Anderlecht joue à la maison et doit faire le travail. Je suis déçu de ne pas avoir pu tuer le match, notamment sur l’occasion de Bokadi. »

Hoefkens Carl

C’est sur penalty que les Liégeois ont été rattrapés. Jonathan Lardot n’avait premièrement pas bronché sur la faute de main de Fossey dans le rectangle, avant de revenir sur sa décision. « Je ne comprends pas que l’on donne penalty sur cette action. Je suis pour l’assistance vidéo et j’étais déçu qu’elle ne soit pas active jeudi en Coupe. Mais je me demande pourquoi l’arbitre, proche de la phase, change sa décision sous la pression des joueurs. »

Malgré deux défaites et un partage, le bilan comptable du Standard cette semaine n’est pas si catastrophique. Les joueurs de Carl Hoefkens sont, certes, éliminés de la Coupe de Belgique, mais pointent toujours à six points du Club de Bruges alors qu’un calendrier plus abordable se profile enfin.

« Notre objectif reste le top 6. Quand nous avons perdu à l’Antwerp, nous avions réagi la semaine suivante contre Genk. C’était aussi le cas cette semaine. La blessure de Zinho ? Je suis évidemment inquiet, c’est notre capitaine. Mais je ne sais pas encore en dire plus pour le moment » a conclu le T1 du Standard.

Laisser un commentaire