Des cartons rouges, de l’intensité et au bout, une victoire du Standard à Charleroi

Dans une rencontre marquée par une fin de match électrique, le Standard s’est imposé sur la pelouse de Charleroi.

Lors de la montée des joueurs, le ton est donné : l’ambiance est positive, les supporters sont là et le match va d’ailleurs débuter de la meilleure des façons : avec deux équipes qui vont vers l’avant. Globalement, les deux équipes ont au peu d’occasions et le nul à la pause aurait été logique.

Cela débute par un centre de Tchatchoua pour Zorgane qui ne peut reprendre de la tête (6′), avant une grosse frappe de Zinckernager qui passe de peu à côté (19′). Donnum se met aussi en évidence avec une superbe reprise de volée que Bager dévie de peu au-dessus du but de Patron. La plus belle occasion carolo vient des pieds de Mbenza qui frappe sur le poteau (25′).

Standard
Charleroi

On semble se diriger vers les vestiaires avec un nul assez logique, c’est sans compter sur Donnum et la défense des Zèbres. Une action sur la gauche côté liégeois permet d’isoler Donnum. Son centre-tir pousse Tchatchoua à la faute : il trompe son propre gardien (45’+1, 0-1). Sur cette action, la défense locale est en panique : tout le monde dézone et court partout, y compris les trois défenseurs centraux.

Après la pause, le Sporting de Charleroi veut montrer un autre visage, un rien plus offensif. Cependant, le Standard défend bien et les occasions ne sont pas nombreuses pour les Zèbres. Il faut attendre l’heure de jeu pour voir Badji réussir, après un superbe contrôle de la poitrine, un retourné acrobatique que Bodart claque au-dessus du but. Le Mambourg se chauffe… mais pas pour longtemps.

Zorgane

À la 67ᵉ minute, Zorgane perd le ballon à l’entrée du rectangle et au lieu de défendre, il tacle sévèrement Raskin qui partait en contre. Au vu des images, lé décision de Mr Verboomen de lui brandir un carton rouge direct est correcte (67′).

Mené au score, réduit à 10, le Sporting de Charleroi ne sait plus trop à quel saint se vouer et Adward Still tente un peu tout. La fin du match se présente et en quelques secondes, deux grosses occasions sont manquées. La première pour Dragus en un contre un face à Patron, mais ce dernier s’interpose. Dans la foulée, Gholizadeh centre et trouve la tête d’Heymans au petit rectangle… mais ce dernier rate le cadre.

Les dernières secondes sont sous tension. Jacob Laursen prend un carton rouge pour une obstruction avec les mains dans le visage de Nkuba. Dans la foulée, Zinckernagel pousse l’arbitre et reçoit un deuxième carton jaune. Le Standard termine donc à 9… mais tient le coup et s’impose au Mambourg.

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App