Deux autres noms cités pour le poste de T1 au Standard

En plus du Norvégien Ronny Deila (actif du côté de New York City en MLS), 777 Partners aurait ciblé deux autres cibles potentielles pour devenir le nouvel entraîneur des Rouches la saison prochaine.

Ca s’active en coulisses du côté du Standard. Le club liégeois, qui devrait bientôt officialiser l’arrivée de Fergal Harkin en tant que nouveau directeur sportif, est toujours à la recherche de son entraîneur en vue de la saison prochaine.

En plus de Ronny Deila, deux autres noms auraient été retenus par la nouvelle direction liégeoise. Selon Het Laatste Nieuws, le premier se nomme Thomas Letsch. L’Allemand est actuellement l’entraîneur de Loïs Openda à Vitesse en Eredivisie. Il avait notamment permis au club d’Arnhem de terminer à une étonnante 4e place au classement lors de l’exercice 2020-2021.

De son côté, Sudinfo annonce l’Allemand Alexander Zorniger comme 3e et dernier candidat dans la course pour occuper le poste de T1 la saison prochaine à Sclessin. L’homme de 54 ans est actuellement l’entraîneur de l’Apollon Limassol avec lequel il a été champion cette saison du côté de Chypre.

Zorniger possède un CV très intéressant puisqu’il est d’abord passé par Leipzig puis par Stuttgart avant de devenir l’entraîneur de Brondby. Reste à savoir désormais quel sera le choix final côté liégeois.

3 thoughts on “Deux autres noms cités pour le poste de T1 au Standard

  1. En découvrant le profil des deux entraîneurs allemands cités, leurs figures aussi, le premier a davantage l’air d’un directeur de camp de concentration avec qui on ne badine pas, lol, le second l’air bien plus sympa. De là à dire quel serait le en meilleur va choix !? Faut peut être pas se fier aux apparences…… Mais un vrai chef me paraît nécessaire.

  2. Je viens de parcourir un article du journal ‘Le Monde » assez édifiant :

    « La construction de clubs affiliés s’impose aux quatre coins du globe comme le nouveau modèle économique en vogue permettant de piller des centres de formation, de spéculer, de multiplier les transferts et les transactions opaques entre clubs franchisés. »
    Les autorités politiques françaises sont interpellées par la réaction négative des clubs de supporters du Red Star.

    Quant à nous, avions nous le choix ?

    Posez la question, c’est y répondre, non ?

    Bonne journée à vous tous.

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App