Vous êtes ici
Home >> Sport/foot magazine >> Dossier Lestienne: le Standard face à la stratégie du Golfe

Dossier Lestienne: le Standard face à la stratégie du Golfe

Un salaire énorme pour le joueur, une indemnité dérisoire pour le club: la tactique d’Al Ain est loin d’être inédite. Et est réfléchie pour mettre la pression.

Révélé par une bonne partie de la presse nationale, La Meuse en tête, l’intérêt du club émirati d’Al Ain pour Maxime Lestienne pourrait bien feuilletonner les prochaines semaines en bord de Meuse. Parce que l’ailier hennuyer semble convaincu qu’Abu Dhabi est l’endroit idéal pour la prochaine étape de sa carrière, mais que le Standard est loin d’être convaincu par la hauteur de l’offre transmise par les Mauve et Blanc du Golfe.

Quand les propositions proviennent des Émirats, la stratégie est souvent identique: dans l’enveloppe mise à disposition pour le transfert, la majeure partie de l’argent est consacrée au salaire proposé au joueur, atout indispensable pour le faire venir dans un championnat dont le niveau est loin de celui proposé en Europe occidentale. Dans le cas de Lestienne, c’est un salaire annuel de trois millions d’euros nets qui aurait été proposé par Al Ain.

1,5 million d’euros, c’est largement insuffisant pour le joueur le plus décisif des Rouches cette saison.

Le Standard, de son côté, doit se contenter d’une offre de transfert chiffrée à 1,5 million. Largement insuffisant pour un joueur qui, avec ses dix buts toutes compétitions confondues, était le meilleur buteur des Rouches cette saison. En ajoutant ses cinq passes décisives, Max était le joueur le plus décisif des Liégeois, devant Selim Amallah, Mehdi Carcela ou Samuel Bastien. Au coeur de l’automne, son début de saison tonitruant lui avait d’ailleurs offert une place dans la sélection de Roberto Martinez, qu’une blessure l’a finalement empêché d’honorer.

À 28 ans, le gaucher sort d’une saison chiffrée qui place son prix de vente bien au-delà de l’offre transmise par Al Ain. Selon la Dernière Heure, le Standard exigerait ainsi cinq millions d’euros contre son départ. Le véritable prix de l’ailier se situe sans doute quelque part entre ces deux extrémités.

Al Ain en est probablement conscient, mais le club émirati sait aussi qu’il a placé le ver dans le fruit. Attiré par l’énorme proposition salariale, Lestienne serait prêt à faire ses adieux à ses coéquipiers, et vivrait mal le choix du Standard de le retenir. Absent de la rencontre amicale de reprise contre Waremme pour des douleurs au ventre, il n’a pas non plus reçu de minute de jeu face à Courtrai, passant le match dans les tribunes. Le début d’un clash comme les clubs du Golfe aiment en provoquer pour faire aboutir un transfert?

5 thoughts on “Dossier Lestienne: le Standard face à la stratégie du Golfe

  1. et vivrait mal(supposition)?
    moi à sa place je resterai encore un an pour peut etre intégrer l’équipe nationale si c’est son souhait.
    moi je le garderai car sait jouer en combinaisons,derriere la defense et quand meme bien adroit devant le but et bien déstabilisant sur son flan pour les défenses.

  2. Désolé là Beaujeu, adroit ?
    Il a peut-être les meilleurs stats mais combien de ratés lamentables aussi.
    Et son salaire (1,5m) pèse lourdement sur la masse salariale. Pour moi, il peut partir sans tomber dans le piège des Arabes pour une bouchée de pain mais faut pas être trop exigeant non plus.

Laisser un commentaire

Top