Vous êtes ici
Home >> Divers >> Gillet prolonge au Standard pour un an et des missions élargies dans le club

Gillet prolonge au Standard pour un an et des missions élargies dans le club

Le portier de 41 ans va signer un nouveau contrat d’un an. Avec des missions élargies.

En discussion depuis quelques semaines, la prolongation d’un an de Jean-François Gillet au Standard (et non la levée de l’option d’un an prévue dans son précédent contrat puisque les conditions sont différentes) devrait être officialisée sous peu par le club liégeois. Le portier de 41 ans était d’ailleurs présent ce vendredi au briefing de début de saison organisé au stade de Sclessin ce vendredi. Une présence qui ne laisse pas de place au doute quant aux intentions des deux parties de continuer l’aventure en commun.

Une aventure qui ne se limitera pas seulement au terrain pour Gillet, qui sera troisième gardien dans la hiérarchie, derrière Arnaud Bodart et Laurent Henkinet. Le vétéran du noyau liégeois aura, en plus de son rôle de grand frère et garant de l’ADN Standard dans le vestiaire, des responsabilités en tant que formateur puisqu’il aura en charge la supervision des jeunes gardiens, principalement les U18 et les U21. Une manière d’effectuer la transition en douceur vers la nouvelle carrière à laquelle se destine celui qui a débuté les cours d’entraîneurs il y a quelques mois avec Réginal Goreux (devenu depuis lors responsable du foot à 11 de l’Académie Robert Louis-Dreyfus) et qui va continuer à suivre les modules pour l’obtention de son diplôme UEFA A dans les prochains mois.

“Je fais ça très sérieusement et cela me permet de me focaliser sur des détails auxquels je n’étais pas habitué. Voir que le message qu’on donne aux jeunes passe est une énorme satisfaction. Que ce soit comme entraîneur principal ou coach des gardiens, je ne ferme la porte à rien”, nous avait confié Gillet en décembre dernier. Sa reconversion semble plus que jamais sur les rails.

One thought on “Gillet prolonge au Standard pour un an et des missions élargies dans le club

  1. Super! Gillet, Goreux, MPH…des anciens qui aiment le travail. De vrais ougarnikis. Des gens qui ne comptent pas leurs heures et qui font avancer les choses. Ils adorent leur blason contrairement à certains qui l’embrassent et qui partent dès la première occasion.

Laisser un commentaire

Top