Vous êtes ici
Home >> RTBF >> Inconstance, cadres pas au niveau, le Standard a été “régulier dans son irrégularité”

Inconstance, cadres pas au niveau, le Standard a été “régulier dans son irrégularité”

La Mini Tribune, version condensée et confinée du traditionnel débriefing du lundi soir, passe au crible les clubs du Top 6. Après le FC Bruges et Charleroi, le Standard est scruté par nos journalistes et consultants. D’un début de saison prometteur à une cinquième place après 29 journées, les “Rouches” ont fait preuve d’inconstance et ont déçus les observateurs.

On s’attendait à une année exceptionnelle. C’était la deuxième saison de Michel Preud’homme, celle où il fait souvent des résultats“, rappelle Rodrigo Beenkens. “Tout le monde attendait une meilleure saison et une confirmation du travail de Michel. Je crois qu’il n’y a jamais eu un bon équilibre dans le groupe“, ajoute Hein Vanhaezebrouck.

Avec 6 victoires en 8 matches, le Standard a même occupé la première place de la 4e à la 8e journée. Il n’a pas pu confirmer sur la durée.

Le Standard a connu une saison en dents de scie. Jusque fin novembre-début décembre, on pouvait le considérer comme le rival le plus dangereux du club de Bruges”, insiste Philippe Albert.

Des leaders pas au niveau, une défense pas assez armée

Voilà pour le constat, reste à déterminer les causes de cette “inconstance”. “Pour Vanheusden, ça s’explique par son âge. Carcela et Lestienne, les leaders techniques n’ont pas été à la hauteur de leur statut. Ce Standard a été trop souvent sauvé par ce MPH Time. Ce qui montre que mentalement et physiquement, ils étaient au top“, souligne, de son côté, Thomas Chatelle.

Le Standard n’était pas assez armé défensivement et dans l’axe du jeu il n’avait pas les joueurs qu’il fallait“, complète HVH.

MPH trop “rigide” pour le Standard ?

Pour Nordin Jbari, la personnalité même de MPH est peut-être en cause. “Il est fait pour entraîner un club comme le FC Bruges. Il est pointilleux alors que l’ADN du Standard, quand ça marche, c’est la folie. Et j’ai l’impression que Michel se bat contre cette folie alors qu’il devrait la dompter et la laisser vivre.”

Un mercato mal négocié

Encore deuxièmes après 17 journées, les Liégeois ont marqué le pas et le mercato a marqué un point de rupture. Les départs de Renaud Emond et Paul-José Mpoku n’ont pas été compensés. Pour les raisons financières que l’ont connait. “Au Standard il faudrait dissocier le sportif du financier et pourtant ils sont indissociables. Comment peut-on vouloir jouer les premiers rôles et vendre à la mi-saison, c’est la question“.

Il y avait sans doute une plus grosse dépendance à Mpoku et à Emond qu’on ne le pensait“, suggère Chatelle.

Et Stephan Streker de pointer un crève-cœur supplémentaire pour les fans liégeois. “Pour un supporter du Standard, il y a quelque chose qui n’est pas envisageable : c’est de terminer derrière le Sporting de Charleroi“. Ce qui est pourtant arrivé.

Au final, la saison “rouche” est jugée insuffisante et décevante pour nos spécialistes.

“Trop Stillé” : Un Standard régulier dans son irrégularité

Edward Still s’est penché sur les stats du club liégeois et en tire un constat : le Standard est régulier dans son irrégularité. Sur les trois dernières saisons, il a engrangé 53, 50 et 49 (en 29 matches) points en phase classique. “Il y a des hauts et des bas mais au final ils sont à leur niveau”.

Still a détecté une anomalie statistique au Standard : son efficacité à distance. “Le Standard a marqué 13 de ses 47 avec des frappes d’en dehors du rectangle c’est exceptionnel“. Le MPH Time est aussi prépondérant avec 18 buts inscrits dans le dernier quart d’heure. Par contre aucun homme-clé ne se dégage pour porter l’équipe.

Répondez à la question ? Le report de l’Euro bonne ou mauvaise nouvelle pour les Diables ?

L’Euro aura lieu en 2021, c’est un fait. Est-ce une bonne chose pour les Diables ? Entre les incertitudes qui entouraient de la blessure d’Eden Hazard et une défense vieillissante, il y a du pour et du contre. Un aspect qu’il ne faut pas oublier, c’est le bénéfice pour la concurrence. “L’Allemagne, l’Italie, les Pays-Bas, il y a des pays qui sont en train de rebâtir. Et ils seront plus forts dans un an. Et ça c’est le plus grand désavantage“, pointe Vanhaezebrouck.

Bilan des Diables : le bon bulletin des milieux axiaux

La Mini Tribune continue de passer en revue l’effectif des Diables par secteur de jeu. Place ce lundi aux milieux de terrain axiaux. Un domaine où la Belgique possède quelques pièces maîtresses. Avec la régularité de l’inoxydable Axel Witsel (“il a réussi à se réinventer et à gommer ses faiblesses“), le génie de Kevin De Bruyne (“Le coronavirus a interrompu une période où De Bruyne était l’un des meilleurs joueurs du monde“) et des jeunes comme Youri Tielemans (“il a confirmé qu’on pouvait compter sur lui“) et Leander Dendoncker, les Diables semblent parés.

12 thoughts on “Inconstance, cadres pas au niveau, le Standard a été “régulier dans son irrégularité”

  1. Ils n’ont pas tort. Je partage cette analyse. Je rajouterais simplement que si l’effet MPH ne marche c’est aussi à cause d’une erreur de casting pour un certain nombre de joueurs que MPH croyait fait pour son système. Une erreur qui coûte très cher au classement et qui financièrement ne facilite pas les transferts cette année. Maintenant, l’erreur est humaine mais s’il est préférable à ce niveau-là de ne pas se tromper. Comme je dis toujours, un joueur peut très mal jouer dans un club et devenir le meilleur dans un autre et bien entendu, l’inverse fonctionne également.
    La vente de deux pions importants était nécessaire pour l’équilibre mais sportivement parlant, cela n’a pas fait progressé l’équipe, loin sans faut. La vente d’Edmond était clair. Il fallait du cash. Mpoku, c’est je pense un mélange de deux éléments. Incompatibilité d’humeur et un désir d’aller voir ailleurs probablement dû à l’ncompatibilité d’humeur.
    Il y a aura un examen de passage la saison prochaine en espérant qu’on verra de petites blondes arriver en équipe première et que nos cadors se réveilleront un peu. On ne peut pas choisir ses matchs, on joue tous les matchs! Maintenant, que Charleroi soit devant ou derrière, je m’en fiche complètement. Charleroi mérite sa place, tant mieux pour eux. Le coach a fait un travail du tonnerre…ce qui renforce l’idée que Mazzu est un coach qui n’a pas sa place chez nous! Ce qui m’intéresse, c’est que les joueurs aient tout donné pour atteindre l’objectif. Et ce ne fut pas le cas cette saison. Ce n’est ni la faute de Bruges, d’Anderlecht ou de Charleroi mais uniquement la faute de certains joueurs qui n’ont pas presté comme ils auraient dû le faire et cela additionné à un manque de talents.

    1. -Erreur de casting ? Nom mais c’est quand même pas bollywood ! MPH est un coach surcotté et assez limite et que de transferts bidon depuis son retour à sclessin….lire aussi l’interview d’O. Renard…quand je vois les super transferts chez les zèbres je dis simplement chapeau MR Bayat! Les rouges ont besoin d’un coach de qualité pas d’un coach de PlayStation

  2. Attention “Jaime”, tu vas t’attirer les foudres de Rouchblanc, lol.
    Blague à part, tu as raison de dire qu’ils ont raison, du moins en partie, et donc ….
    Par contre, quand tu dis que tu n’as rien à faire que Charleroi soit devant nous, je pense de meme, quoique je préférerais être devant, mais là n’est pas le plus important ! Medhi Bayat fait du très bon boulot là-bas, que ça nous plaise ou non.
    Mais dis toi bien que la majorité des supporters pensent que la présence de Charleroi devant nous est un crime de lése majesté et ont mal au ventre, hein !
    Moi, si on fini second, je préférais encore être derriere les zébres que derrière les mauves !
    Dire maintenant que MPH n’est pas un coatch pour le Standard, c’est un peu gros quand meme ! N’est ce pas avec nous qu’il remporta son premier titre ?
    Dire, et cela relève de toi cette fois, que nos joueurs n’ont pas tout donné pour atteindre l’objectif, c’est dire un peu le contraire de la réalité du terrain, surtout si tu mentionnes qu’on a arraché nombre de points dans le nouveau MPH time, preuve s’il en est qu’il y avait de la combativité jusqu’au coup de sifflet final, soit tout au contraire de ce que tu avances, lol.
    Bref, dans une analyse, il y a toujours à boire et à manger, et dans les miennes y comprises !!

  3. Je vais faire attention à Roucheblanc. Je m’excuse d’ailleurs auprès de lui au cas où….:))). Tout ce que j’ai dit c’était juste pour le taquiner:))))) Qui aime bien châtie bien:)))
    Ce que je veux dire, c’est qu’ils ont très souvent marqué en fin de match mais joué avec une certaine nonchalance avant. Souvent cette saison, ils se sont réveillés un peu tard, vers la 70 ème minutes. On ne peut pas vraiment dire qu’ils se sont battus 90′ à chaque match. Ce fut l’un des plus grands reproches de la saison. Un manque de combativité sur 90′. Et pour le même prix, on repartait bredouille… ou presque.
    Je ne dis que MPH n’est pas un coach pour le Standard, (je me suis relu car selon l’heure à laquelle j’écris, c’est toujours possible:)))). La Bernd fait ses effets:)))))))), je vouais dire les Bernd:))), mais qu’il a fait de mauvais transferts pour son système de jeu.
    Bayat fait de l’excellent travail. Il a une vue à très long terme avec son club et c’est bien. Il construit et les résultats sont là.

  4. Mph coatch de playstation ? . Attention aux excès quand même ! Vrai que je ne suis pas super fan nin plus, rouchblanc vous le confirmera. Vrai aussi qu entre lui et olivier renard, ce ne doit pas être une histoire d amour. ( cfr renard écarté par mph au profit d Espinoza, en 2007, privant ainsi olivier d un titre qu il aurait mille fois mérité. Pour en fin de compte être encore remercié du standard dès l arrivee de michel ). Pas vraiment étonnant qu olivier ne le portecpas dans son cœur. Cr que je reproche, et je l ai déjà écrit ici, c est son entêtement, parfois, ses coups de gueule le long de la ligne, aussi, ses a priori, plus encore . Mais qu est ce qu un vrai coatch ? Le coatch parfait n existe pas, et surtout pas dans nos moyens !

    1. Au risque d’énerver Rouchblanc lol, je pense que Jbari n’a pas tort. A force d’être obsédé par son système et les pions pour l’appliquer, MPH bride le naturel et donc les qualités des joueurs à disposition, ceux qu’il a attiré et les autres.
      Ses transferts coûteux sont un échec avec l’aide ou la complicité de Bayat dont je lis des louanges. Oui il recrute ET vend bien pour Charleroi. Mais ce n’est pas le cas ailleurs.

        1. Oui Carcela c’est le premier auquel on pense, meme si il a besoin aussi d’être recadré.
          Mais je pense aussi aux avants dont on mesure les performances aux kms parcourus plutôt qu’aux occasions. Ils doivent jouer un rôle défensif dans le foot moderne mais c’est poussé à l’extrême au détriment de la lucidité en zone de conclusion.

          1. Tout à fait d’accord. Je suis toujours étonné de voir le peu de joueurs présents dans les 16 m lors d’un centre. L’avant de pointe, n’en parlons pas, il est cuit et recuit. On est loin, très loin des duos passés qui ont composé notre ligne d’attaque…..

  5. Vous avez bien raison à propos de ce qu on demande aujourd’hui aux attaquants ! Mais cela va de paire avec le foot moderne. Les équipes remontent en bloc, et donc les avants so.t obligés à reculer s ils ne veulent pas être signalés hors-jeu, voire retour de hors-jeu ! Moi ce que j aimerais, c est un changement radical des règles du foot actuelles qui permettent ça ! Comme prévoir 5 joueurs de champ arrière ne pouvant pas dépasser la ligne médiane, et 5 joueurs de champ avant ne pouvant pas reculer au-delà ! Soit 5 contre 5, ce serait tellement plus beau à voir que cet entassement des joueurs sur 20 metres carrés parfois !

Laisser un commentaire

Top