Inépuisable mais imprécis, Kamal Sowah ne veut pas baisser la tête malgré la déception

Rencontre difficile pour le Ghanéen. Inépuisable, Kamal Sowah a éprouvé des difficultés dans la construction. Son association avec Wilfried Kanga n’a pas très bien fonctionné, ses frappes ont terminé sur Coucke ou dans les tribunes.

On la sentait un petit peu venir, cette égalisation de Malines sur la pelouse du Standard. Les Rouches n’ont pas alerté Coucke à la moindre reprise en seconde période et ont reculé, priant pour qu’Arnaud Bodart sauve à chaque fois les meubles. C’est arrivé, jusqu’à la 89e minute et cette perte de balle de William Balikwisha.

« Sur le terrain, on ne sentait pas venir cette égalisation. Mais on doit faire avec. C’est un nouveau point d’amélioration pour nous. On va travailler cela à l’entraînement pour ne plus commettre ces erreurs à l’avenir » a déclaré Kamal Sowah à notre micro.

« Pour ce genre de choses, on ne regarde pas individuellement. On gagne et perd en équipe. On doit travailler ensemble, oublier le négatif, continuer à se battre et se concentrer sur les gros matchs qui arrivent. Il y a beaucoup de frustration collective dans l’équipe, mais personne n’en veut à William. »

Ce dimanche, le Ghanéen n’a pas souvent pu combiner avec son compère, Wilfried Kanga. La défense de Malines a bien géré le duo offensif du Standard, qui n’a presque jamais mis Coucke à contribution.

« On travaille beaucoup avec Wilfried pour améliorer nos automatismes. Mais ce n’est pas le négatif qui doit primer. On doit se remettre à l’entraînement pour affronter nos prochains adversaires. C’est important de garder la tête haute. On doit encore s’améliorer, un calendrier difficile se présente et on ne peut certainement pas baisser la tête » a conclu Kamal Sowah.

Laisser un commentaire