Vous êtes ici
Home >> RTBF >> Julien De Sart : “Un retour au Standard ? Il n’y a rien de concret !”

Julien De Sart : “Un retour au Standard ? Il n’y a rien de concret !”

Julien De Sart était l’invité de l’émission “Complètement (PAS) Foot”, épisode 9, ce dimanche 3 mai 2020 avec David Houdret, Pascal Scime et Joachim Mununga. Le joueur de Courtrai est notamment revenu sur les rumeurs de transfert au Standard et son avenir. Comme une majorité de joueurs, il estime qu’il ne faut pas reprendre le championnat et en appelle à créer un comité de joueurs qui puisse conseiller la Fédération dans ses décisions.

Julien De Sart sur les rumeurs de transfert au Standard : “Ce ne sont que des rumeurs, il n’y a rien de concret. Je trouve ça un peu dommage qu’il y ait des gens qui lancent des rumeurs dans le vent et qui ne laissent pas les gens avec qui je travaille essayer de bien faire les choses. On travaille pour trouver la meilleure solution pour mon avenir. Et il se pourrait aussi très bien que je reste à Courtrai. On verra un peu comment les choses vont se décanter. […] Si c’est possible, j’aimerais aller chercher plus haut que Courtrai. Si le Standard vient, je pense qu’il est plus haut que Courtrai. Mais le Standard parmi tant d’autres équipes. On verra quelles offres se présenteront à moi.

Et de poursuivre sur les intérêts qu’ont manifesté certains clubs du Top 6 : “Il y a eu des contacts depuis le mois de janvier. C’est vrai. Mais depuis maintenant un mois et demi, il n’y a plus grand chose qui se passe avec la crise qui nous frappe tous. Je crois que tout le monde est un peu dans l’attente de voir ce que l’avenir nous réserve.

Comment vit-il cette attente par rapport à son avenir ? “Je ne suis pas dans une situation d’urgence où il me faut absolument trouver un nouveau club. Ça se passe très bien depuis 2 ans à Coutrai et il me reste encore un an de contrat. Je sais que j’ai Courtrai qui est là et que ça se passera bien parce qu’il n’y a pas de raison que ça change. Mais c’est vrai que j’ai 25 ans, de l’ambition et que je sors de deux bonnes saisons à Courtrai, je me dis que c’est peut-être le moment de partir. Quand une saison se coupe comme ça, c’est difficile, on se pose aussi pas mal de questions de savoir comment ça va se passer. Oui il y a un peu des doutes. Si quelque chose doit se faire, ça se fera. Ce n’est pas une situation trop stressante pour moi pour le moment. ”

Au jour d’aujourd’hui, le monde n’a pas besoin du football. Il a besoin des gens qui font tourner le monde.

Comme une majorité de joueurs, Julien De Sart n’est pas favorable à une reprise du championnat : “Au jour d’aujourd’hui, le monde n’a pas besoin du football. Il a besoin des gens qui font tourner le monde. Le football, c’est du bonus. On n’a pas envie de prendre des risques inutiles. On a des familles, on a des personnes âgées dans nos entourages. Le plus important, c’est la sécurité et la santé de chacun. Et si on doit encore attendre 2-3 mois pour jouer au foot, je suis désolé mais ça doit être comme ça. J’ai vu des choses, comme le fait que les joueurs allaient être testés. C’est une absurdité incroyable. Il y a des gens dans les hôpitaux qui sont en première ligne qui ont besoin d’être testés, beaucoup plus que nous les footballeurs. Qu’est-ce qu’on a fait par rapport à la société pour être au-dessus de ces gens-là ? On n’a rien fait. […] Malheureusement ces choses ne sont pas partagées par tout le monde dans le milieu du foot. Il y a des gens qui veulent reprendre à tout prix pour des raisons économiques et pas humaines. J’essaie aussi de passer le message dans le vestiaire. Et c’est vrai qu’à Courtrai, tout le monde rejoint l’avis que j’ai partagé.

Et de poursuivre sur le fait qu’en Belgique, on a peu l’occasion d’entendre l’avis des joueurs : “C’est grâce aux médias qu’on peut avoir une petite voix et que les gens nous entendent sur ce qu’on pense. C’est vrai qu’on n’a pas vraiment beaucoup d’importance dans les décisions. Même auparavant, je prends par exemple la décision des playoffs. Je pense qu’on est les premiers acteurs et on ne nous a jamais demandé notre avis, si on était intéressé de les faire, si on aimait bien, ce qu’on changerait… Je trouve que ce serait intéressant d’avoir un comité de joueurs qui puisse conseiller les gens qui prennent des décisions à la Fédération.

Ce serait intéressant d’avoir un comité de joueurs qui puisse conseiller les gens qui prennent des décisions à la Fédération.

Enfin, le joueur de Courtrai est revenu sur les “reproches” qui lui ont parfois été faits par rapport à son gabarit et les domaines où il pense avoir le plus progressé ces derniers mois : “À 18 ans, les gens avaient l’image de garçons qui ont joué au Standard de Liège. Ils s’attendaient au nouveau Witsel, au nouveau Fellaini. Ils s’attendaient à ce que je sois une “étoile”. Aujourd’hui à 25 ans, on voit le football, le jeu différemment. Je pense que j’approche les 200 matches en division 1, donc forcément on voit le terrain différemment qu’avant. Et c’est vrai qu’à 25 ans, j’ai mûri aussi physiquement. J’ai une plus grosse capacité à répéter les efforts. Maintenant je rentre dedans, je m’en fous de me faire mal ou de faire mal. Ce sont des choses que j’ai apprises en Belgique et en Angleterre. D’un point de vue physique, mon volume de jeu a bien grandi aussi. Et puis je pense que je suis plus régulier maintenant. Ça m’arrive beaucoup moins souvent de faire un mauvais match. Et pouvoir trouver un niveau régulier, match après match, c’est ce qu’il y a de mieux.

7 thoughts on “Julien De Sart : “Un retour au Standard ? Il n’y a rien de concret !”

  1. Même si j’apprécie énormément l’humain et le joueur, je pense que Julien est et restera un joueur pour un club se situant entre la dixième et la dernière place de D1. Ceci étant dit, j’aimerais quand même jouer à ce niveau-là. Mon niveau s’étant arrêté à celui de la cour de récréation.
    Vive le Standard, vive les mincesaux…

  2. C’est vrai Jaime, l’humain est respectable comme il ressort de ses déclarations.
    Je serais moins sévère pour le niveau du classement, je dirais plutôt ventre mou, ou risque peut-être de se retrouver le Standard si sa situation financière ne s’améliore pas comme disait le vrai VM 🙂
    Dans la situation financière actuelle, je ne dépenserais pas trop en somme de transfert. En transfert libre pourquoi pas; il ne ferait pas tâche comparé à Bokadi ou Shamir, payé beaucoup trop cher celui-là une fois de plus.

  3. En effet VanMoer60 (zut, moi qui pensait parler au vrai:))))))))) en bon père de famille, on ne dépense pas plus que ce que l’on a et surtout bien choisir voire mieux choisir. Quand on voit les sommes dépensées pour certains joueurs et leur rendement sur le terrain (on aurait presque fait l’affaire comme joueurs:))), on ne peut pas dire qu’il y ait retour sur l’investissement:(((. Certains transferts sont loin d’être rentabilisés. Mais soyons positifs:)) Nous aurons notre licence cette semaine et une nouvelle ère débutera:))). Cerise sur le gâteau….quelques investisseurs surprises pour remettre le navire à flot:))). J’aimerais bien voir Bernd Stock comme coach. Et vous?
    Vive le Standard, vive les mincesaux…

  4. Storck? Ah ah, là c’est toi Jaime qui va prendre Gerouche dans le sens du poil.
    Je ne serais pas contre non plus.
    Tout comme Mazzu. Ce sont deux entraîneurs habitués à rentabiliser le noyau mis à leur disposition.
    Maintenant MPH arrive à sa 3e saison. Il ne peut plus invoquer l’héritage de Sa Pinto; au contraire il va devoir assumer ses recrutements.

  5. Ce sera la saison de vérité…s’il reste sur le banc. Je crois qu’il fatigue, ce qui est compréhensible. Il a déjà “trainer ses guêtres” dans pas mal d’endroits. Il se pourrait que les chants de la cravate l’attire plus que le les chants des terrains. Pourquoi pas. Tout à une fin…
    Wait and see. J’apprends à parler à Gerouche…:))). En le lisant, je vois ce qu’il aime:)))).
    Allez, bonne soirée à tous et prenez soin de vous :)).
    Vive le Standard, vive les mincesaux…vive la licence.

  6. Bonjour
    Jespere que vous avez repris le boulot mais je vois que cela cogite fort !sérieux le standard doit il,prendre un entraîneur de plus alors qu il en a un sous contrat
    C est un coût supplémentaire et ce n est pas le moment et je pense que mbaye est un entraîneur en puissance et Sa formation au côté de Mph est un plus .
    De toute façon va falloir renforcer l’équipe depuis le début de la saison il manque un six avec du physique et un buteur

  7. Me flatter ? Suis pas demandeur lol. Mais vrai que si on cite storck au coaching, un système en 3 4 3, le retour de marin en prêt aux côtés de bastien qui donc resterait et l achat de thomas henry de l ohl, on s en rapprocherait lol. Mais comme dit rouchblanc, pas le moment de mettre du fric dans un nouveau coatch quelques il soit ! Y a d autres priorités !

Laisser un commentaire

Top