Menu Standard
Add more content here...

La fête aura été belle jusqu’au bout : le Standard recolle au top 6 !

Ce samedi, le Standard avait sorti des habits de gala, dans les tribunes, mais aussi sur la pelouse. Cette victoire contre Genk permet d’oublier le match de l’Antwerp et montre que le nouveau staff est déjà bien présent.

Pour ce duel, qui est le premier sur le banc pour le nouveau duo d’adjoints Jeunechamps – Thijs, le Standard devait remodeler son équipe. Vanheusden est en effet suspendu, alors que Bokadi est blessé.  Du coup, Noubi est aligné en défense, alors que Price reprend le rôle de piston droit, Canak glissant à droite pendant que Djenepo doit lui soutenir Kanga dans l’axe. Après un superbe avant-match, qui fêtait les 125 ans du club liégeois, ce duel peut commencer.

Un Standard entreprenant

Le début de la rencontre est timoré. Non pas que les deux équipes ne veuillent pas prendre des risques, mais la bataille tactique est assez rude avec une équipe liégeoise bien équilibrée. Ce sont d’ailleurs les hommes d’Hoefkens qui prennent le dessus et les choses en main, avec des frappes de KAwabe et de Alzate, mais la défense de Genk sauve les meubles. Heynen doit même sauver un ballon sur sa ligne, à la suite d’une superbe tête de Price, le Rouche le plus en vue en cette première période.

Genk standard

Mais les Limbourgois ont de la qualité, et sur une perte de balle, c’est la douche froide. Zeqiri se joue de Ngoy et ouvre le score. Heureusement pour les Liégeois, le but est refusé (après une confirmation du VAR) et le score reste vierge. Cet évènement a le don… d’énerver les 22 acteurs, et Mr De Cremer n’a de cesse de tenter de calmer tout le monde avec des grands gestes qui rappellent la célébration de but de Renaud Emond.

Standard

Après la pause, le Standard conserve son envie de jouer vers l’avant dès que possible et laisse la possession à Genk. Les milieux de terrain liégeois empêchent les transitions et plus la rencontre avance, plus les joueurs offensifs de Genk touchent les ballons de plus en plus bas. Cependant, deux centres de Baah auraient pu trouver preneur… mais ce ne fut pas le cas.

La récompense pour le Standard

Le Standard va alors être récompensé à la suite d’une des premières pertes de balle de Heynen. Canak déborde et centre pour Kawabe qui reprend de volée dans le plafond du but (66′, 1-0). Le Standard est récompensé de ses efforts et de ses occasions franches. Vrancken va alors faire des changements, et essayer de revenir au score. El Khannouss tente sa chance avant de quitter la pelouse, les Limbourgeois sont à court de solutions.

D’ailleurs, Arnaud Bodart n’est pas vraiment inquiété dans cette fin de rencontre bien gérée par les Rouches. Les joueurs d’Hoefkens peuvent donc faire la fête jusqu’au bout : avec ces trois points, les Liégeois recollent au top 6 à mi-parcours. Et avec cette organisation, cette mentalité et cette envie, l’avenir semble radieux. À condition de confirmer.

Laisser un commentaire