La trêve internationale a fait le plus grand bien au Standard : « C’était nécessaire de se déconnecter un peu »

Ce samedi soir (20h45), le Standard de Liège se déplacera à Ostende lors de la 31ème journée de Jupiler Pro League.

La trêve internationale semble avoir fait le plus grand bien au Standard de Liège. Les joueurs et le staff avaient besoin de souffler un peu et de se changer les idées après une défaite au Club de Bruges (2-0) et un partage contre Zulte Waregem (2-2). « Après cet enchaînement de rencontres, il était important voire nécessaire de se déconnecter un peu car la saison est longue. On a donc donné une semaine aux joueurs avec un programme individuel qu’ils ont bien suivi », a confié Ronny Deila en conférence de presse. « De mon côté, j’ai fait le plein de vitamines D en Espagne où j’ai assisté au Clasico à Barcelone. J’ai également joué au golf, mais je n’ai pas été très bon », a souligné en riant le technicien norvégien.

Même son de cloche du côté de Philip Zinckernagel. « Cela faisait du bien d’avoir des jours de congé. Il était nécessaire de se vider la tête, de digérer la frustration du dernier match et de revenir avec une nouvelle énergie. Cette semaine d’entraînement a été super, il y avait beaucoup de sourires et de bonne humeur ; le mood était vraiment bon. Nous sommes maintenant pleinement concentrés sur la rencontre face à Ostende », a conclu le Danois.

Laisser un commentaire