Le cas Raskin affecte le Standard de Liège : « Sa mise à l’écart nous touche, mais on ne doit pas se chercher d’excuse »

Le Standard de Liège s’est fait éliminer de la Coupe de Belgique mardi soir à l’Antwerp (4-0). Les Rouches ont subi et ont été largement dominés par le Great Old. Le matricule 16 enregistre sa défaite la plus lourde de la saison toutes compétitions confondues.

Le Standard passe déjà à la trappe en Coupe de Belgique et devra rapidement montrer un meilleur visage  et beaucoup plus d’envie et de grinta à La Gantoise vendredi soir en championnat. La mise à l’écart de Nicolas Raskin affecte l’équipe comme l’a souligné Ronny Deila à l’issue de la rencontre.

« On perd Nico qui est un super joueur et on ne l’aurait jamais souhaité. Sa mise à l’écart nous touche. Néanmoins, on ne doit pas se chercher d’excuse. Quand des choses comme cela se passent, c’est sûr que l’on se pose des questions, mais on doit essayer de s’en poser le minimum. Ces choses, on ne les maîtrise pas. On doit rester focus sur le terrain de notre côté », a confié Arnaud Bodart à l’issue de la rencontre.

« Il y a des décideurs au-dessus de nous qui gèrent leur affaire comme ils l’entendent. Si on est bons sur le terrain, tout va mieux aussi à l’extérieur. Ce sont nos prestations qui poussent à avoir tel jugement ou telle réaction. Le football est ainsi. Tout le club tourne en fonction de nos prestations », a conclu le portier liégeois.

One thought on “Le cas Raskin affecte le Standard de Liège : « Sa mise à l’écart nous touche, mais on ne doit pas se chercher d’excuse »

  1. Comme certains l’ont souligné ici et d’autres dans la presse, Raskin n’améliorait pas l’ambiance dans le vestiaire, alors que les autres ne cherchent pas d’excuses. Mais peut-être ont-ils peur pour leur place aussi ces dilettantes..

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App