Menu Standard
Add more content here...

Le dépit d’Arnaud Bodart, qui regrette la réaction des joueurs du Standard après l’exclusion de Bokadi

Le gardien du Standard ne pouvait rien faire sur les trois buts du KV Malines. Arnaud Bodart a souligné la seconde période de ses coéquipiers, mais regrette la réaction après l’exclusion de Bokadi.

Cinquième rencontre consécutive que le Standard ne parvient pas à prendre les trois points. Cette fois, les Rouches en ont pris trois derrière les casernes de Malines, pas aidés par l’exclusion de Bokadi avant le quart d’heure.

« Depuis le match contre Anderlecht, on a du mal. On avait juste envie de prendre les trois points, mais ça se complique directement avec le carton rouge. Ensuite, on a subi et on a arrêté de jouer jusqu’à la mi-temps. On se dit les choses à la pause, on montre autre chose en seconde période, mais il aurait fallu le faire directement » regrettait Arnaud Bodart au micro d’Eleven Sports.

Pour le portier du Standard, difficile de dire si exclure Merveille Bokadi était la bonne décision. Mais assurément, cette phase est le tournant majeur de la rencontre.

« C’est difficile de juger, ça va très vite. Je ne sais pas si Merveille la touche. Dernier homme, je ne sais pas. Ce n’est pas comme si Bassette arrivait seul face à moi et que Merveille était derrière. C’est un duel 50/50 » analyse le capitaine du Standard, en l’absence de Zinho Vanheusden.

Malgré cette nouvelle grosse contre-performance, les joueurs de Carl Hoefkens ont montré une mentalité irréprochable en seconde période. Le Standard venait de réaliser vingt très bonnes minutes lorsque Malines a enfoncé le clou, sur une perte de balle d’Isaac Price.

« Quand on concède ce but, il ne faut pas douter et aller vers l’avant. C’est ça que je ne comprends pas, on n’a plus joué jusqu’à la pause. Même à 10, on a su montrer quelque chose en seconde période. C’est ça qui est dommage, de ne pas l’avoir fait directement » a conclu un Arnaud Bodart dépité.

Laisser un commentaire