Menu Standard
Add more content here...

Le mot de « Gerouche »: DE L’ENFER AU PARADIS

Chers supporters,

Bien dure réalité que celle-là, au lendemain de notre seconde défaite de rang, face il est vrai à un adversaire qui nous était largement supérieur, nous remettant à notre place, au même titre qu’Anderlecht, quelques jours plus tôt.

Certes, les événements contraires ne nous ont pas aidés, comme ce but stupide tombé avant la demi-heure, comme cette exclusion sévère d’un William Balikwisha qui n’y était de toute façon pas !

A dix contre onze face à cette belle équipe là, bien rodée et pratiquant pressing et contre pressing à souhait, ne laissant pas nos joueurs respirer, la cause était entendue, et pas une fois en cours de rencontre, je n’ai senti le moindre engouement, la moindre ferveur dans nos tribunes, si ce n’étaient les sempiternels encouragements tambourinés par les plus fervents, qui s’apparentaient davantage à une procession funèbre.

Il était bien loin, hier soir, l’enfer de Sclessin, hélas.

Qu’y a-t-il donc de positif à retirer de cette défaite ? A vrai dire pas grand-chose ….

Un Arnaud Bodart des grands soirs, qui nous a évité une véritable déculottée, ce n’est plus une surprise.

Et dire que certains osent encore prétendre que notre gardien n’est parfois pas à la hauteur ! Mais combien de fois, malgré l’une ou l’autre erreur, ne nous a-t-il pas maintenu la tête hors de l’eau ?

IL y a bien la tenue de Zino Vanheusden, dont le physique a résisté jusqu’ici et qui reigne en patron derrière, mais pour combien de temps ?

On pourrait citer ma foi la tenue correcte de Barett Laursen, certainement pas le plus mauvais hier, mais dont je ne suis décidément pas fan.

Enfin, je me dois de citer les noms des joueurs montés au jeu en fin de rencontre, même si les conditions de match avaient à ce moment précis quelque peu changées, le pressing des Unionistes s’étant logiquement étiolé au fil du temps.

Je pointerais donc évidemment Dennis Dragus, virevoltant au contraire de son prédécesseur à cette place, le jeune Bansé, enfin un joueur qui s’engage physiquement et qui pèse sur le jeu, et puis le nouveau venu, à savoir Mundle, bien plus utile et présent que le japonais Kawabé, annoncé à court de forme, et ça se voit !

Trop peu bien évidemment pour espérer dans l’immédiat des jours meilleurs, même si nos adversaires ne seront pas toujours aussi aiguisés que les unionistes.

Rayon déception, par contre, il y a de quoi faire …..

Tout d’abord le lien dans le jeu, totalement absent, les joueurs ne semblant par moment pas quoi faire du ballon, surtout quand il s’agit de jouer vers l’avant, où le seul Ohio attend désespérément un ballon jouable.

Le repositionnement de certains cadres, aussi, pose question. Comme la présence de Donnum à droite du jeu, en alternance certes, mais qui n’apporte rien ! Idem pour Balikwisha, incapable de perforer sur son aile alors qu’occuper la place plus centrale de Kawabe lui aurait peut-être permis de jouer à son niveau. Le recul de Fossey, cantonné sur son back droit et n’osant plus trop s’aventurer vers l’avant, comme il le faisait si bien la saison passée, ceci aussi nous est préjudiciable. Voici déjà trois éléments essentiels qui, pour l’heure, ne paraissent plus que l’ombre des joueurs que nous avons vus à l’œuvre l’an dernier.

Et puis il y a l’inamovible Bokadi, toujours aussi nonchalant par moment, parfois précieux certes techniquement et physiquement, mais qui tente trop souvent des gestes malvenus dans sa zone.

Du côté négatif, donc, ça fait beaucoup pour l’heure, trop sans doute.

Si on y ajoute l’entêtement de notre entraineur à vouloir jouer soit-disant à trois devant, la réalité sur le terrain étant toute autre, avec un seul joueur toujours livré à lui-même, inutile de chercher plus loin les raisons de notre incapacité à créer le danger. Or, cela fait plusieurs années, je ne les compte même plus, que tout un chacun pointe du doigt cette absurdité, à savoir planter un homme devant, sans le moindre soutien.

Passe encore que le coach veuille maintenir une ligne de conduite, une tactique, un système en place, histoire de ne pas déjà bousculer des automatismes à peine naissants, je veux bien comprendre, mais lui qui prône précisément un certain manque de réaction dans ses troupes, devrait parfois se remettre aussi en cause.

Or, hier, j’aurais aimé voir ce qu’aurait pu donner l’apport d’un Bokadi aux côtés d’Ohio, plutôt que de faire sortir ce dernier, quitte à rejouer à trois derriére, avec Ngoy, Vanheusden et Hautekiet. Au moins, nous aurions eu du lourd devant ! Car franchement, par moment, nous aurions cru voir sur la pelouse une équipe de cadets affronter des hommes en face, et se faisant trop facilement bousculer.

Je persiste donc à croire qu’il est possible de faire bien mieux avec nos moyens, en alignant tout d’abord les meilleurs, en les mettant à leur meilleure place et en apportant un peu de physique à notre effectif, qui parait parfois bien trop léger.

A ce titre, l’apport d’un Bansé devrait servir d’exemple pour le futur, surtout au niveau de l’entrejeu où des garçons comme O’Neil et Pryce ont des profils similaires et paraissent par moment se marcher sur les pieds.

Alors, on a beau nous répéter que le top 6 est tout à fait envisageable, mais, si les choses restent en l’état, j’ai de sérieux doutes, malgré toute la bonne volonté de Fergal Harkin.

Je continue à souhaiter le meilleur et à maintenir ma confiance à Carl Hoefkens, mais que ce dernier prenne garde, il est déjà temps de poser les bons choix, même si le championnat ne fait que commencer….

Si par exemple un Kawabe est à court de compétition, qu’il aille se refaire une santé en réserve avant de nous revenir plus fort.

Au vu de tout ceci, mon onze de cœur serait le suivant ;

                            Dragus                            Ohio

Donnum                  Balikwisha          Fossey (Mundle)

Pryce                      Bansé

Bokadi                  Vanheusden                     Ngoy (Fossey)

Bodart

Soit un retour à un système éprouvé l’an passé.

Votre serviteur, Gérouche, qui aurait aimé faire son retour au stade dans d’autres circonstances.

8 thoughts on “Le mot de « Gerouche »: DE L’ENFER AU PARADIS

  1. Tu es déjà écrit ta page, Gerouche, publiée grâce à Vincent qui travaille le week-end! 🙂
    Je partage tes constats que j’avais déjà relevé en direct, tu me pardonneras, avec mauvaise humeur. Et pourtant j’allais au stade sans illusion juste pour le fun de la rentrée et pour honorer l’invitation d’un bon copain.
    J’ai prôné la patience et estime que le top 6 n’est pas un objectif raisonnable car il met trop de pression.
    Beaucoup l’ont déjà dit précédemment lors d’un mauvais match qu’ils n’avaient jamais vu un Standard aussi faible mais ici c’était plus que mauvais.
    A se demander au final comment on évite la déculottée à dix. Grâce à Bodart en grande partie.
    Comme pour l’équipe avant reprise par Deila, on serait tenté d’attribuer cette non performance au manque de talent, aucun contrôle convenable, rarement plus de deux passes réussies..
    Alors la faute de l’entraîneur ou des joueurs?
    Je n’étais pas fan de la defense à 3 ou 5 c’est selon, mais elle avait montré ses effets la saison passée, les backs sont moins sous pression et l’entre-jeu est plus fourni. Mais Deila, il faut le reconnaître, était le seul à l’avoir instaurée avec succès. Même MPH n’y est pas arrivé.
    La question restera toujours quel système pour quels joueurs et pas l’inverse.
    Alors , tu as le mérite de lancer le debat, cher Gerouche, mais tu m’excuseras si j’y vois un 325? Comme le WM de Papa ou grand papa 🙂

  2. Dragus semble de plus en plus proche d’un départ, et j’espère que Bodart va rester (ce dont je doute)
    Bokadi cela devient urgent de le remettre dans le milieu la ou il laissera parler sa technique en musclant la ligne médiane et en … ne faisant plus de floche dans notre propre rectangle pour le reste… des bons jeunes pleins d’avenir j’en suis persuadé mais jettés dans l’arène beaucoup trop tôt il faut ouvrir le portefeuille 777.

    1. Ouvrir le portefeuille ne suffira pas nécessairement Phil. Il faut d’abord apprendre à nos joueurs à combiner ensemble, à monter quand il faut monter et descendre quand il faut redescendre, comme un seul homme. Or, comme constaté avec van moer hier, j’ai comme l’impression qu’au standard, cette façon d’évoluer n’a jamais pris forme ! La raison ? Peut-être de trop fréquents changements de noyau rendant impossible l’acquisition de cette progression avec peu d’espace entre nos pions.

        1. un débat sur le système ne prend pas??? quand les joueurs sont trop jeunes ou trop tendres …. aucun système ne convient… il faut rendre de l’expérience à ce jeune groupe….

          1. tout à fait. On a besoin d’expérience et de qualité. On peut mettre 2 ou 3 jeunes sur un terrain (peut-être à des moments différents du match) mais ils doivent être entourés de gars expérimentés ET de qualités. Ça nous manque cruellement.

  3. On peut proposer le système qu’on veut avec ces joueurs, on y arrivera pas. Il nous faut maintenant 4 nouveaux leaders qui peuvent commencer immédiatement, qui n’ont pas besoin de temps d’adaptation. Là, on sera bien. On y ajoute 4 ou 5 joueurs de l’équipe actuelle plus 2/3 jeunes et tout ira bien.

  4. Belle analyse Gerouche.
    Des joueurs d’expérience, on en avait qqs-uns mais ils sont partis! Soit après 1 fin de prêt qu’on a pas pu/voulu renouveler ou acheter, parce qu’on a jugé qu’il était trop vieux pour être prolongé (alors qu’il semblait pas spécialement gourmand), ou parce qu’il ne veut plus rester…
    On a déjà eu des nouveaux joueurs où je me suis dit, en les voyant pour la 1ère x en live, ah oui ce gars-là a qq chose de spécial, il peut nous apporter 1 +, il a l’air bien, j’ai enviede le(s) revoir.
    Vendredi soir, difficile d’avoir ce sentiment…. Je ne les brûle/descends pas mais je me suis jamais dit waouw… Par contre, je me suis dit à plusieurs reprises que c’était lent, pas tourné vers l’avant, que c’était (très/trop )léger physiquement par rapport aux armoires à glace de l’Union. Même Mundle qui semblait en vouloir et prêt à courir 1 peu comme 1 chien fou à la façon de Canak, on voit bien que c’est jeune, léger et pas encore 1homme, sans vouloir être dénigrant !
    Quelques surprises hier, qui ne m’auront pas fait gagner bcp de pts aux pronos, sont peut-être rassurantes, comme la défaite de Genk et la victoire du RWDM. La défaite des Krolos n’est pas non + pour me déplaire, étant donné que c’est 1 de nos 2 ennemis préférés, qui rêve d’être devant nous (ils le sont actuellement)&d’être le 1er club wallon et vu qu’on va chez eux dimanche prochain pour 1 match qui pourrait offrir la lanterne rouge à 1 des 2 clubs!
    Pas beaucoup de raisons actuelles d’être rassurés, optimistes, emballés et on se rassure comme on peut avec ce 1/6 des Krolos contre qui on avait lancé notre saison l’an passé. 1 collègue Carolo m’a annoncé hier leur défaite en me disant qu’ils avaient été nuls, s’étaient fait manger et que ça allait être bien la D2 avec eux l’an prochain LOL !
    Des gars comme Jelle, Noé, Ciman, Poco et j’en oublie d’autres, on en a plus assez pour ce genre de match, c’est ma crainte. Les supporters seront comme d’habitude présents au rdv mais je me demande si le groupe actuel et + particulièrement les nouveaux, sont bien conscients de l’importance de ce match qui va bien au-delà que 3pts.
    Wait and see, croisons les doigts.

Laisser un commentaire