Menu Standard
Add more content here...

Le premier discours de crise de Carl Hoefkens au Standard

Plus les semaines passent, plus Carl Hoefkens est sous pression au Standard. Sa réaction à l’issue de la nouvelle défaite face au Standard ressemble déjà un premier discours de crise.

Chaque saison, le vieux débat ressurgit un peu partout en Pro League : n’est-il pas trop tôt pour parler de crise ? Le Standard n’échappe pas à la règle en ce début d’exercice : nous ne sommes qu’à la moitié du mois d’août et pourtant la situation est déjà périlleuse : quatre matchs disputés, un point sur douze, un petit but marqué et un manque d’idées dans le jeu sans doute encore plus alarmant que le bilan chiffré.

Dans son interview d’après-match suivant la défaite face au Cercle de Bruges (0-1), la rhétorique de Carl Hofekens est d’ailleurs déjà celle d’une situation de crise : « Ce n’est pas facile de dire quoi que ce soit maintenant, mais c’est le football. La situation est très difficile en ce moment et je comprends les émotions des supporters. Tout le monde veut le meilleur pour ce club et il y a beaucoup de déception » déclare-t-il au micro d’Eleven.

Le T1 des Rouches sait que son avenir passera par un redressement rapide de l’équipe : « Mes joueurs voulaient et ont tout fait pour gagner, mais dans la partie décisive du terrain, nous avons manqué de qualité. C’est un processus et, surtout, je ne veux pas que mes joueurs perdent confiance en eux maintenant. Je ne suis pas inquiet, même si la situation est très difficile. C’est à nous d’obtenir des résultats. C’est la seule chose qui compte dans le football » poursuit-il.

Samedi prochain, les Liégeois disputeront un match crucial en déplacement à Courtrai, une autre équipe en cruel manque de confiance suite au bilan de 0 sur 9. Après le partage face à Charleroi, il s’agit de s’offrir une autre petite bouffée d’oxygène pour Carl Hoefkens.

Laisser un commentaire