Le Standard de Liège domine largement Westerlo et revient à un point du top 4

Ce samedi soir, le Standard de Liège recevait Westerlo lors de la 28ème journée de Jupiler Pro League.

Ronny Deila pouvait compter sur l’ensemble de son groupe pour la réception de Westerlo. Côté campinois, Jonas De Roeck devait se passer des services de Sinan Bolat, suspendu.

Le Standard de Liège débutait la rencontre tambour battant et mettait son adversaire sous pression dès les premières minutes. Les Rouches gardaient le ballon, mais ne parvenaient pas à cadrer. Laifis s’offrait une belle percée dans la surface adverse, mais voyait son tir passer juste à côté (4e). Deux minutes plus tard, Fossey reprenait un ballon dans la surface, mais sa frappe était contrée in extremis en corner (6e). Servi royalement à l’entrée de la surface, Zinckernagel envoyait le ballon dans les tribunes (13e) avant de voir Ohio décocher une frappe trop croisée (16e). Le premier tir cadré de la partie venait des pieds de Balikwisha, mais Gillekens était sur la trajectoire (18e).

À la peine, le promu profitait de quelques fautes pour casser le rythme infernal des Liégeois et ainsi retrouver des couleurs. Mais les locaux continuaient leur marche en avant et ouvraient le score peu avant la pause. D’une jolie talonnade, Ohio remisait sur Dönnum qui ajustait Gillekens (37e), 1-0. Une très belle première période de la part des troupes de Deila qui rejoignaient leur vestiaire en menant 1-0.

Les Rouches reprenaient la partie sur le même rythme en prenant les Campinois à la gorge et obtenaient rapidement une occasion via Zinckernagel qui décochait un joli tir juste qui passait au-dessus (50e). Le Standard continuait de confisquer le cuir et de bousculer Westerlo, sans pour autant parvenir à faire le break. Dussenne était proche de doubler la mise, mais Gillekens était à la parade sur ma reprise de la tête du capitaine liégeois (69e). Bien servi par Ohio, Balikwisha faisait 2-0 à dix-sept minutes du terme (73e), 2-0. En fin de rencontre, Bodart voyait rouge en touchant le ballon en-dehors de sa surface et c’était Laifis qui enfilait les gants pour la dernière minute de jeu. Le score e bougeait pas (2-0).

Grâce à ce succès amplement mérité, le Standard monte provisoirement à la cinquième place avec 45 points au compteur et revient à une longueur du Club de Bruges.

Standard de Liège : Bodart, Dussenne (Noubi 79e), Bokadi, Laifis, Dönnum, Fossey (Canak 88e), Alzate, Cimirot, Zinckernagel (Melegoni 88e), Balikwisha (Davida 88e), Ohio (Perica 74e)

Westerlo : Gillekens, Reynolds, Neustadter, Perdichizzi, De Cuyper, Madsen (Fixelles 77e), van Den Keybus, Van Eeenoo (Gumuskaya 89e), Chadli (Matsuo 77e), Dierckx (Dorgeles 77e), Vaesen

Arbitre : Jan Boterberg

Avertissement : Van Eeenoo (49e), Neustadter (81e)

Rouge : Bodart (90e+2e)

But : Dönnum (37e), Balikwisha (73e)

Assistance : 19.039

Laisser un commentaire