Le Standard de Liège sombre à Westerlo et ne parvient pas à enchaîner

Ce samedi après-midi, le Standard de Liège croisait le fer avec Westerlo au Kuipje lors de la quatrième journée de Jupiler Pro League.

Après la défaite contre La Gantoise, Jonas De Roeck décidait d’effectuer cinq changements dans son onze de départ pour la réception du Standard. Côté liégeois, Ronny Deila décidait d’aligner le même onze que celui s’est imposé contre le Cercle dimanche dernier.

La première occasion sera liégeoise avec un bon centre de Dewaele à destination de Dragus, mais le Roumain ne parviendra pas à cadrer (5e). Mais c’est Bodart qui effectuera le premier arrêt de la partie sur une frappe de Dorgeles à l’entrée de la surface (11e). Après ces deux petites alertes, le round d’observation se poursuivra entre les deux équipes sous un soleil de plomb. Avant la mi-temps, Dragus aura de nouveau une belle opportunité, mais il manquera son geste permettant à Bolat de capter le ballon (36e). Deux minutes plus tard, Vetokele, bien servi par Dierckx, ouvrira le score de la tête (38e), 1-0.

En début de seconde période, Dorgeles, lancé par Bernat, s’en ira battre Bodart et doublera la mise (50e), 2-0. Juste après, Vetokele aura le ballon du KO mais Bodart sauvera les siens en déviant le cuir en corner (54e).

À l’heure de jeu, Deila fera trois changements afin d’éviter la naufrage et d’apporter plus de danger à l’avant. Et cela portera ses fruits puisque Tapsoba réduira le score en prenant la défense campinoise et Bolat de vitesse (63e), 2-1.

Mais, les Rouches prendront de nouveau un coup de massue sur le tête quand Jordanov verra sa frappe déviée par Laursen aller au fond des filets (73e), 3-1.

Les visiteurs continueront d’y croire, mais les tirs de Raskin (76e) et Dewaele (79e) seront stoppés par Bolat. En fin de rencontre, Dussenne réduira la marque de la tête sur un centre de Canak (90e), 3-2. Mais les locaux planteront directement une quatrième rose via Foster (90e+1), 4-2. Le score ne bougera plus. À noter qu’Amallah verra rouge en fin de rencontre après avoir récolté un second carton jaune.

En panne d’idées, le Standard de Liège n’est pas parvenu à enchaîner au Kuipje. Les Rouches ont été inoffensifs pendant bien trop longtemps, Bolat a eu très peu de travail à effectuer avant l’heure de jeu ce samedi. Les changements de Deila auront apporté un plus de peps à l’avant à l’image de Tapsoba. Néanmoins, ce ne fut pas assez et l’addition aurait même pu être plus lourde du côté des visiteurs. Les dirigeants liégeois vont devoir passer la seconde durant ce mercato estival afin de se renforcer. Le matricule 16 a grandement besoin de sang frais.

Westerlo : Bolat, Jordanov (Neustaedter 84e), Perdichizzi, Seigers, De Cuyper, Madsen, Van Eenoo, Dierckx, Bernat (Van Den Keybus 55e), Vetokele (Foester 76e), Dorgeles (Vaesen 54e)

Standard de Liège : Bodart, Dewaele (Shamir 86e), Dussenne, Laifis, Barrett, Cimirot (Bokadi 60e), Raskin, Amallah, Dønnum (Boljevic 60e), Dragus (Canak 73e), Emond (Tapsoba 60e)

Arbitre : Vergoote

Avertissement : Dragus (18e), Laifis (60e), Amallah (79e et 90e+5) et Canak (87e) ; Bernat (20e) et Van Den Keybus (90e+3)

But : Vetokele (38e), Dorgeles (50e), Jordanov (73e) et Foster (90e+1) ; Tapsoba (63e) et Dussenne (90e)

16 thoughts on “Le Standard de Liège sombre à Westerlo et ne parvient pas à enchaîner

  1. Dussenne marque de la T …. Du Pied . Persuadé qu’il y a hors-jeu sur le 2-0 avec le corps bien penché en avant ! Mais l’image de la VAR qui date de 1960 est surréaliste . Pénalty sur Hamallah , cuisse et hanche touchent fortement le Rouche pour le mettre à terre .
    Donnum et Dragus devraient donner le ballon plus vite . Bokadi en forme nous manque bc .
    Comme depuis 4 ans, nos Rouches ne peuvent mettent la hargne et de la qualité plusieurs matchs d’affilée !!!

    1. Il faut arrêter avec l’arbitrage maintenant contre Gand il nous a aidé a obtenir le nul l’europe va encore se moquer de nous nous ne sommes pas les martyrs de l’arbitrage quand à Amallah qui s’écroule comme un château de cartes quand un joueur adverse passe à 5 mètres de lui (c’est une image) il n’y a pas péno . on joue mal point on ne se bat pas on est nul le mal est profond

  2. Renforcer !……….. par des mercenaires (voir par le passé) pas meilleurs que ce que l’on a et qui ne savent pas ce que c’est l’essprit « STANDARD », pfffffffff NON pas d’accord !

      1. Philippe, J’accepte bien volontiers tes excuses et publiques en plus. Je les apprécie d’autant plus qu’à 76 ans et depuis toujours la première qualité que j’ai toujours accordé chez l’homme, c’est de reconnaître ses torts.
        J’ai rencontré des tonnes de « Moi,je….. » mais très peu d’ « Excuses-moi ! »
        Alors,bravo à toi et…….merci !

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App