Le Standard de Liège sort la tête de l’eau, Selim Amallah a de nouveau enfilé son costume de sauveur

Match à six points ce dimanche après-midi (16h) au stade des Eperons d’or entre Courtrai et le Standard de Liège lors de la sixième journée de Jupiler Pro League. Malheur au vaincu entre le 13ème et 14ème du classement de D1A.

Karim Belhocine a effectué deux changements par rapport à la semaine dernière lors de la défaite contre le Club de Bruges. Il aligne d’entrée de jeu Lamkel Zé et Bruno à la place de Henen et Messaoudi ce dimanche.

Côté liégeois, Ronny Deila a effectué plusieurs changements et a opté pour un 3-5-2 fort offensif. Dussenne (blessé) et Laursen (accouchement de sa femme) sont absents tandis que Dewaele et Raskin ont débuté la rencontre sur le banc. Le T1 des Rouches peut compter sur le retour d’Amallah qui a purgé sa suspension. Boljevic et Ngoy sont titulaires tandis que le nouveau venu Davida est sur le banc.

Dans l’obligation de s’imposer chacun de leur côté, les deux clubs ont d’emblée proposé un football positif. La première occasion de la partie sera liégeoise avec une belle reprise de la tête de Ngoy sur corner qui poussera Ilic à la claquette (14e). Ce sont les visiteurs qui ont dominé en ce début de partie, mais ils ont manqué de justesse et de précision dans les trente derniers mètres. Sans oublier le manque de précision à l’image de cette déviation de Dragus (20e) et cette tête non cadrée d’Emond (28e). Balikwisha, de nouveau très bon, a été l’auteur du deuxième tir cadré, mais Ilic a facilement capté le cuir (33e).

Peu de temps avant la pause, Lothar D’Hondt a indiqué le point de penalty après un tacle de Keita sur Emond dans la surface. Mais après intervention du VAR, il est finalement revenu sur sa décision. Score nul et vierge à la mi-temps.

Amallah Selim

En seconde période, Courtrai a failli ouvrir le score sur corner, mais Bodart a effectué un arrêt décisif sur une tête de Dessoleil (54e). Les débats ont été ensuite équilibrés entre les deux formations avant de voir Vandendriessche prendre un deuxième carton rouge en fin de rencontre (76e). En supériorité numérique, le Standard de Liège a profité pour passer l’accélérateur. Bien servi en retrait par Dönnum, Emond s’est loupé en tirant à côté du ballon (78e) avant de faire ensuite une passe lunaire à un joueur courtraisien (82e). Toutefois, Selim Amallah a de nouveau enfilé son costume de sauveur en ouvrant le score d’un joli enroulé du droit (83e), 0-1. Le score n’a plus bougé malgré un coup franc direct de Dessoleil qui a rasé le poteau droit de Bodart (90e+3). Victoire du Standard en terres courtraisiennes (0-1).

Lamkel Ze Didier

Victoire méritée pour le Standard de Liège au stade des Eperons d’or. Les Liégeois ont dominé les locaux, mais ont manqué de justesse et de finition. Après l’expulsion de Vandendriessche, les Rouches se sont activés et ont pu compter Amallah qui a de nouveau enfilé son costume de sauveur en offrant une deuxième victoire au matricule 16. Grâce à ce succès, le Standard grimpe à la 11ème place, Courtrai est 16ème.

Courtrai : Ilic, Watanabe, Radovanovic, Dessoleil, Keita (Tanaka 46e), Vandendriessche, D’Haene, Bruno (Messaoudi 62e), Selemani (Henen 81e), Lamkel Zé (De Bruyn 78e), Gueye (Avenatti 62e)

Standard de Liège : Bodart, Ngoy, Bokadi, Laifis, Cimirot, Boljevic (Raskin 63e), Dönnum (Noubi 89e), Dragus, Balikwisha (Canak 89e), Dragus (Davida 63e), Emond (Shamir 90e+4)

Arbitre : Lothar D’Hondt

Avertissement : Bruno (20e), Tanaka (55e), Vandendriessche (56e et 76e rouge) ; Bokadi (25e), Dönnum (45e+3), Ngoy (54e)

But : Amallah (83e)

6 thoughts on “Le Standard de Liège sort la tête de l’eau, Selim Amallah a de nouveau enfilé son costume de sauveur

  1. On peut penser ce qu’on veut de lui mais il fait un tout grand match. Il n’y avait pas que son but, il recevait le ballon pas toujours de la meilleure facon, dans les pieds dans l’axe avec un adversaire derrière ; combien de fois n’a-t-il pas fait un contrôle orienté vers l’avant. Un qui m’épate, c’est Bali, beaucoup plus doué techniquement que son frère. Avec ces deux là, la reconversion est beaucoup plus rapide. C’est à l’approche du rectangle que ça coince.
    Donnum, comme pour me contredire en semaine, à tenu sa place à GAUCHE. Par contre Bolchevic à droite fidèle à lui-même..
    Émond que j’ai longtemps défendu a montré ses limites, jusqu’à faire une passe à l’adversaire..
    C’est la qu’est l’urgence. En défense avec Bokadi et deux jeunes, ça devrait le faire.
    Malheureusement Raskin ne trouve pas acquéreur contrairement à Amallah qui s’en va comme on vient de l’annoncer au JT.

  2. Bizarre tout de même cette annonce faire au JT comme tu dis van moer, et nulle part relayée ce soir… La proposition de Bruges pour balanta, tout aussi bizarre. N’auraient t’ils pas abandonné raskin ? Sinon, N’goy aussi l’a bien plu, et on a vu la différence… Quand laursen ne joue pas ! Balik belle confirmation, et prestation effectivement surprenante de donnum… A gauche. Quant à Renaud, une solution urgente s’impose, d’accord avec toi. Sinon, l’association amallah – Balikwisha, je la sentais bien en semaine….

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App