Le Standard « met de côté » son projet de nouveau stade

Pierre Locht, le CEO du Standard de Liège, s’est exprimé sur le projet de nouveau stade.

Invité sur le plateau de la chaîne d’information continue LN24, Pierre Locht a d’abord parlé des ambitions sportives du Standard. « L’objectif de cette saison est de faire mieux que l’année passée, ce qui n’est pas compliqué (14e à l’issue de la phase classique, ndlr). Cette saison, c’est bien parti. Nous devons retrouver les Play-offs, on verra si ça peut être les Europe play-offs ou les Champions’ Play-offs. La saison prochaine, l’objectif c’est clairement les Champions’ Play-offs, puisqu’ils repassent à 6. Et ensuite, à la fin de la saison prochaine, l’objectif sera de retrouver le football européen. »

Pierre Locht a également évoqué le projet de nouveau stade. « Nous avions un projet prêt sur la table, avec un permis. Pour le moment, ce projet est mis de côté parce que l’analayse de rentabilité s’est avérée négative. On planche sur un nouveau projet. 777 Partners est un actionnaire américain, et l’attractivité d’un stade est très importante dans le sport américain. Nous penchons sur quelque chose qui sera peut-être réduit, mais dont les bénéfices pour le club seront certains et avérés. »

4 thoughts on “Le Standard « met de côté » son projet de nouveau stade

  1. Je lis que le standard a terminé la saison précédente avec un déficit de 20 millions d’euros ! Impossible de survivre dans ces conditions ! Quelle gestion désastreuse de la part de Venanzi ! Les clubs belges, pour la plupart, sont dans le rouge. Que faire ? Il n’y a pas de solutions miracles, l’apport des abonnements et donc des supporters ne suffit plus, pas plus que les droits télé et le marchandising. La seule façon de survivre, c’est de former des jeunes pour ensuite les utiliser et ensuite les vendre, en ayant le moins recours possible aux transferts entrants. Mais pour cela, il faudrait déjà une législation qui empêche les grands clubs de nous les piquer à peine formés ! Un nouveau stade, c’est bien, à la condition qu’il génère des rentrées supplémentaires. Y inclure donc des commerces, car les places supplémentaires ne rapporteront pas assez. Comment avons nous pu en arriver là ? Sans doute à l’explosion des prix, des salaires excessifs rendus possibles chez des privilégiés sur lesquels il nous est impossible de nous aligner au risque de couler. Bien triste

  2. Bonjour les amis,
    Et oui, mon cher Gerouche, c’est un constat (très amer) que nous faisons tous depuis maintenant quelques années.
    Nous n’y pouvons rien en tant que supporters, malheureusement.
    La machine infernale (du fric pour le fric) est en route pour quelques temps, je le crains.
    Avoir une gestion stricte de bon niveau par rapport à l’insupportable Venanzi, c’était ce qu’il nous fallait!!
    Mais, le trou laissé par cet incompétent de lampiste sera très difficile à combler, les américains s’en rendent compte.
    Mais, nous ne sommes pas les seuls en Belgique dans ce cas de figure.
    Ce n’est pas rassurant, certes ; mais c’est un constat général.
    Bonne journée à tous.

  3. En effet, la gestion de la direction précédente avec l’argent dépensé pour les transferts de MPH + des salaires mirobolants pour des résultats inversément proportionnels aux dépenses ainsi que le Covid ont fait énormément de tort! C’est pour ça qu’il est impératif d’être dans le top 8 sous peine de perdre encore plus d’argent car le classement et les droits tv sont liés!
    Les mauves sont en effet mal barrés quand on entend parler de jacuzzi fermé pour économiser l’eau chaude, que les tapes sont comptés, que Van Crombrugge capitaine pendant de nombreux mois est prié d’aller voir ailleurs pour économiser son salaire et récupérer qqs millions et qu’il n’ y a pas bcp d’argent chez eux non plus pour les transferts! S’ils ne sont pas dans le top 8, et c’est loin d’être gagné, ils vont perdre de l’argent avec des droits tv moins importants…

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App