Menu Standard
Add more content here...

Le Standard, parent pauvre de la galaxie ? La réponse ferme de 777

777 Partners est parfois accusé de ne pas en faire assez pour le Standard. Le groupe a tenu à rassurer les supporters rouches mais aussi ceux d’autres clubs mal en point.

En entrant dans la galaxie 777, les supporters du Standard ont vite été confrontés à la peur de n’être qu’un club au service des autres locomotives de la galaxie. C’est que le groupe est aussi présent au Hertha Berlin, du Genoa ou FC Séville.

L’entrée de 777 Partners dans la gestion d’Everton a encore récemment accru la crainte de voir la priorité du groupe aller à ces clubs. Johannes Spors, Global Sports Director de 777 se veut rassurant : « Un élément important est que chez nous, chaque club est sur un pied d’égalité : il n’y a pas de hiérarchie ! Nous ne forçons pas les transferts, les clubs font une planification de l’effectif très indépendante » explique-t-il au journal Kicker.

Selon lui, les difficultés financières du Standard ne sont pas anormales : « “Le modèle de 777 consiste à investir dans des clubs qui ont une fière histoire et le désir de se développer et de se rapprocher du sommet après des années difficiles sur et en dehors du terrain. Certains clubs ont des difficultés à être financièrement viables, de sorte que notre tâche consiste à leur donner une base opérationnelle et financière stable à long terme. Bien sûr, un changement de propriétaire entraîne toujours des problèmes économiques, mais nous les avons toujours résolus ».

One thought on “Le Standard, parent pauvre de la galaxie ? La réponse ferme de 777

Laisser un commentaire