Vous êtes ici
Home >> Divers >> Le Standard va augmenter son capital

Le Standard va augmenter son capital

Au mois de mai dernier, alors que le Standard était dans le dur avec le refus de la Commission des licences envoyant le Matricule 16 devant la CBAS, les rumeurs les plus folles fleurissaient, dont une selon laquelle Bruno Venanzi cherchait à…. vendre le Standard.

L’information qui suit, renforcée il y a quelques semaines par l’annonce du rachat des infrastructures du stade par l’Immobilière Standard de Liège, dans laquelle le Liégeois a investi, mettait fin à ces rumeurs.

Bruno Venanzi est bel et bien, et plus que jamais, investi au Standard, dont il détient 99,99 % des parts. Et pour preuve, selon nos informations, le président compterait augmenter le capital du club. Cette opération serait réalisée dans les prochains mois. Comment ? Deux hypothèses existent : soit le président des Rouches investit seul (ce qui prouverait à ceux qui prétendent qu’il n’a pas les moyens de ses ambitions qu’ils se trompent), soit Bruno Venanzi investit tout en ouvrant le capital à un nouvel investisseur, et ce alors qu’il s’apprête à fêter, le 24 juin prochain, son cinquième anniversaire à la présidence du club. Concrètement, aujourd’hui, l’homme fort des Rouches, seul actionnaire – alors que dans la plupart des autres clubs les actions sont détenues par plusieurs investisseurs (Anderlecht, le Club Bruges, Gand, Genk ou encore Charleroi) –, serait ouvert à l’arrivée d’un nouvel actionnaire à Sclessin. C’est lors des discussions sur le projet immobilier que certains auraient marqué un intérêt à rejoindre le président Venanzi au capital.

Le but de l’opération ? Rester compétitif et ne pas laisser le train passer à l’heure où les concurrents voient leurs finances renflouées, à l’image d’Anderlecht, où Marc Coucke a transformé ses prêts au club en capital afin d’assainir le club sur le plan financier et en augmenter le capital.

Lorsque Bruno Venanzi a racheté le Standard à Roland Duchâtelet en 2017, le club perdait 7 M €. Aujourd’hui, même si le résultat d’exploitation est toujours négatif, la situation a bien évolué. “Nous devons vivre d’une balance positive des transferts. Quand on regarde le résultat d’exploitation, il est négatif mais il faut ajouter à cela le fruit et le produit des transferts. En tout et pour tout, le Standard a perdu 1 M € en cinq ans. Bien sûr, l’absence de rencontres durant la période actuelle va avoir un impact sur le résultat de cette année mais ce sera heureusement comblé par la vente du stade”, précisait Bruno Venanzi le 18 mai dernier dans une vidéo publiée sur la chaîne du club.

Qu’est-ce que cela donne d’un point de vue chiffré ? Aujourd’hui, le Standard présente une perte de 1 109 814 € depuis 2015 et le rachat de Bruno Venanzi (en 2016, le bilan faisait état de 524 462 € de positif, 4 776 696 € en 2017, - 1 342 198 € en 2018 et - 5 068 774 € l’année dernière).

Quant aux prévisions pour 2020, sans compter l’augmentation de capital, qui sera effective dans les prochains mois, le Standard espère arriver à un chiffre positif de 2,5 M € notamment grâce aux ventes de Razvan Marin et Moussa Djenepo, sans compter, évidemment, sur d’éventuelles ventes qui pourraient survenir dans les semaines prochaines.

8 thoughts on “Le Standard va augmenter son capital

  1. voilà, notre président grandi fait ses experiences ,refléchi ,s’entoure maintenant de bonnes personnes et à une vue à long terme. excellente nouvelle si c’est le cas pour l’ouverture du capital.encore un progrès cette année avec les u18/u21 vont etre associés le plus souvent aux entrainements des pros pour l’intensité et aussi la philosophie de jeu mis en place.il était temps. longue vie au standard faites nous vibrerrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr.

  2. Bonsoir rouchblanc. Bah, pas si surprenante que ça cette info hein ! Venanzi n avait certainement pas mis toutes ses billes dans le même pot. Enfin, 15 millions c est bien mais bien moins que les 70 chez les mauves ! Donc nous sommes en retard malgré ca ! Cette augmentation de capitale n est pas suffisante selon moi, tout simplement… va falloir ouvrir standard à d’autres actionnaires !

    1. Pas moi, je ne les ai pas…et si je les avais, j’investirais dans une petite maison à la montagne, au bord d’un lac, maison entourée d’un immense jardin dans lequel flâneraient des moutons, des chèvres et l’une ou l’autre vache à lait. Quelques poules également et un coq pour remettre de l’ordre dans ce milieu de nanas.

  3. Au risque de me répéter, mr venanzi avait annoncé la création d un socios ouvert à tous, à l image de ce qui se fait au Real. On attend toujours, mais ca serait selon moi la solution idéale !

Laisser un commentaire

Top