Menu Standard
Add more content here...

Les débuts d’Ivan Leko tournent au cauchemar pour le Standard

Le Standard s’est incliné au terme d’un match insipide face à la lanterne rouge. Une grossière erreur de Zinho Vanheusden a été fatale.

Pour cette première d’Ivan Leko, l’ambiance était au rendez-vous à Sclessin. Les ultras ont en effet sorti le grand jeu, une fois de plus, pour célébrer les 125 ans du Standard de Liège. Tifo et feux d’artifice illuminaient le stade et le ciel avant le coup d’envoi, donné par plusieurs légendes dont Eric Gerets. Malheureusement, le spectacle ne suivra pas sur la pelouse.

Car si le visage montré en stage était séduisant, le stress était palpable côté liégeois. Abdelkahar Kadri se loupe dès la 3e, frappant à côté, avant que Lucas Noubi n’inaugure un festival d’erreurs défensives qui allait finir par être fatal (5e). Le titulaire surprise Hakim Sahabo (18 ans), régale dans l’entrejeu, mais Kanga galvaude, comme Felipe Avenatti seul devant Bodart (15e). Price fait se lever Sclessin, mais Kanga gâche la finition (25e).

Avenatti au bon souvenir du Standard

Et alors qu’il faut un retour in extremis de la nouvelle recrue Fujii devant Balikwisha pour sauver Pirard (38e), Sclessin sera frappé de stupeur avant le repos. Une incroyable fausse queue de Zinho Vanheusden profite à l’ancien mal-aimé Felipe Avenatti, qui ponctue joliment (45e, 0-1). L’Uruguayen ne fête pas, mais on doute que les supporters apprécient.
La seconde période commence sur un coup dur pour Ivan Leko puisque Kanga demande son changement dès la 50e. L’Ivoirien n’était pas dans un grand soir mais Stipe Perica ne monte pas mieux, se loupant de la tête à bout portant (72e). Pirard avait peu avant sorti son premier vrai arrêt, devant Sowah. Il y a du mieux, et l’entrejeu Price-Sahabo sera à revoir… mais les connexions ne se font pas assez.

La catastrophe est presque totale quand Laifis, pas plus inspiré que le reste de la défense liégeoise, semble commettre une faute sur le nouveau venu Afolabi. Mais ni l’arbitre, ni le VAR ne réagissent (73e). La réaction, elle sera timide avec notamment la bonne entrée de Cihan Canak. C’est un centre du talentueux ailier qui provoque la panique à la 90e, mais Noah Ohio n’en profite pas. Rideau, sifflets, et première catastrophique pour Ivan Leko, pas tant dans le jeu que dans le résultat…

Laisser un commentaire