Vous êtes ici
Home >> RTBF >> Les jeunes Liégeois Damjan Pavlovic et Nicolas Raskin ont séduit Philippe Albert et La Tribune

Les jeunes Liégeois Damjan Pavlovic et Nicolas Raskin ont séduit Philippe Albert et La Tribune

Damjan Pavlovic, qui a remplacé Nicolas Gavory, suspendu, au poste d’arrière gauche dans l’équipe du Standard qui a battu Courtrai (2-1) dimanche, a réalisé un match plein dès sa première apparition en match officiel avec les Rouches. Testé à cette position par Philippe Montanier au cours de la préparation, le jeune joueur de 19 ans était l’un des quatre jeunes formés à l’Académie, avec Nicolas Raskin, Arnaud Bodart et Zinho Vanheusden, aligné d’entrée de jeu par l’entraîneur français à Sclessin !

“Certains parlent d’arrogance, mais pour moi, c’était du culot : il a osé, dribblé, joué vers l’avant…”, a souligné Cécile De Gernier.

“Pied gauche, pied droit… C’est impressionnant à son âge !, a enchaîné Philippe Albert. J’ai rarement vu un gars de 19 ans aussi habile des deux pieds. Il a fait le boulot, il a reçu une standing ovation quand il est sorti, et les 7500 personnes dans les tribunes ne se sont pas trompées.”

“J’ai envie de revoir Damjan Pavlovic, au même titre qu’on revoit Nicolas Raskin, a précisé Swann Borsellino. Il ne faut pas tout de suite leur faire trop de louanges, car l’important, c’est la répétition et le progrès. Il ne faut pas trop s’emballer, même si son match était accompli.”

Nicolas Raskin, titulaire indiscutable depuis le début de la saison dans le milieu de terrain du Standard, a lui aussi séduit l’équipe de La Tribune.

“Il a un culot incroyable, il est très sûr de lui, mais sans arrogance, a rappelé Stephan Streker. Il m’impressionne beaucoup, c’est déjà presque un tôlier !”

“Il a envie de récupérer tous les ballons qui passent devant lui, c’est peut-être son seul défaut, a repris Swann Borsellino. Parfois, il faut juste se replacer, prendre du recul, et être utile dans le bloc. J’apprécie vraiment sa personnalité, et voir un jeune qui veut toujours avoir le ballon, au Standard, c’est beau.”

“En récupération, il va toujours vers l’avant, et c’est très important quand on joue dans une équipe comme le Standard, a conclu Philippe Albert. Physiquement, je le compare un peu à Steven Defour, à ses débuts.”

Laisser un commentaire

Top