Menu Standard
Add more content here...

L’interdiction de transferts du Standard, un simple avant-goût ? La Pro League réaffirme le durcissement des règles

Ce n’est pas la première fois que le Standard est inquiété par la Commission des Licences. Et vu l’évolution du règlement, cela pourrait ne pas être la dernière.

L’annonce de l’interdiction de transferts tombée sur le Standard était un petit tremblement de terre. Mais pas forcément une surprise non plus vu la santé des finances rouches ces derniers mois. Si le club a immédiatement affirmé sa confiance en la levée de la mesure suite à la récente augmentation de capital.

Mais à l’avenir, mettre des sparadraps sur une plaie béante pourrait ne plus suffire, comme le confirme le CEO de la Pro League : « Nous avons voté deux règles assez strictes. D’ici quatre ans, il faudra présenter des fonds propres positifs et une proportion de moins de 70% entre les revenus et les dépenses en ce qui concerne le noyau. Nous avons imposé une amélioration de 20% par an, c’est un objectif sur cinq ans » explique à Eleven Lorin Parys.

Des mesures destinées à lutter contre les augmentations de capital, encore trop souvent dégainées pour cacher sous le tapis une situation économique moribonde : « Je vois que les pertes s’agrandissent. Bien sûr, ce sont surtout qui portent le poids de ces pertes et leur font face par des augmentations de capital. C’est encore un point qui me cause des soucis » conclut-il. Nul doute que 777 Partners en aura pris bonne note.

Read more: https://www.walfoot.be/news/2023-12-23/linterdiction-de-transferts-du-standard-un-simple-avant-gout–la-pro-league-reaffirme-le-durcissement-des-regles#ixzz8MhPhe7AS

Laisser un commentaire