Vous êtes ici
Home >> Divers >> Montanier: “L’arbitre n’avait pas besoin d’aider Benfica”

Montanier: “L’arbitre n’avait pas besoin d’aider Benfica”

L’entraîneur des Rouches a regretté les penaltys sifflés pour Benfica. Il salue aussi l’état d’esprit retrouvé de son équipe.

Même si son équipe vient d’enchaîner une troisième défaite consécutive, Philippe Montanier voulait surtout insister sur les éléments positifs, hier, après ce match contre un Benfica nettement supérieur, tant en termes de budget, de talents, que sur la pelouse.

Philippe Montanier, quel sentiment vous habite après ce troisième revers consécutif?

Un sentiment mitigé. Je ne conteste pas la supériorité de Benfica sur ce match-ci. On voit qu’on ne boxe pas dans la même catégorie, mais je ne pense pas que l’arbitre breton avait besoin d’aider cette belle équipe. C’est ma grande frustration. J’ai retrouvé un bon état d’esprit de mes joueurs, même si c’était compliqué de créer des occasions. J’aurais aimé voir ce qui se passait au fur et à mesure du match sans ça (NDLR: les penaltys), même si je ne conteste pas la victoire de Benfica.

Trouvez-vous du positif malgré la spirale négative actuelle?

Oui. On a retrouvé une équipe ce soir, dans le sens où il y a eu de la cohésion sur le terrain. Où chacun a travaillé pour les autres. On n’était pas assez présent offensivement, mais les attaquants ont bien travaillé. On a perdu un match, mais on a retrouvé une équipe et cet état d’esprit du début de saison. On doit maintenant retrouver des forces vives pour repartir de l’avant. J’ai sorti Cimirot parce qu’il avait un peu de fièvre avant le match, et Zinho parce qu’il était déjà dans le rouge à la mi-temps.

Pourquoi votre équipe n’est-elle pas parvenue à davantage poser problème offensivement à Benfica?

Il nous aurait fallu de la vitesse, mais aujourd’hui, avec Obbi, Mehdi et Selim, nous n’avions pas ce profil. Il y avait parfois de l’espace exploitable à l’opposé, mais seuls les arrières latéraux pouvaient les prendre.

Puisque vous avez 0 point, vous voyez-vous obligé de réaliser un six sur six contre Poznan?

Oui, faire six sur six… et puis gagner les deux derniers matchs également. Dans l’immédiat, l’important, c’est de retrouver des forces vives, vu qu’on dispute sept matchs en 20 jours (NDLR: et que six joueurs étaient absents à cause du Covid, hier). On voit bien que c’est dur, et que c’est important pour Benfica de disposer d’un noyau étoffé. Bien sûr, Poznan arrive jeudi prochain, mais le prochain match important, c’est dimanche en championnat, contre Ostende. Et on aura peu de récupération.

5 thoughts on “Montanier: “L’arbitre n’avait pas besoin d’aider Benfica”

  1. C’est exactement ça. On peut reconnaître la supériorité de l’adversaire sans devoir accepter un arbitrage scandaleux. Si c’est le plus fort qui doit absolument gagner, ou reste la glorieuse incertitude du sport. Avant le penalty, Benfica tres supérieur dans le jeu, n’avait pratiquement eu aucune occasion.
    Ce qui le choque le plus avec cet arbitre, c’est la double peine, la carte jaune pour rouspetance alors que le joueur demande des explications comme ils le font partout a chaque fois.
    Maintenant il faut privilégier le championnat et faire tourner pour cette foutue EL qui ne nous épargne pas dans le tirage : Ajax, Seville, Arsenal, Benfica.. sont tous des cadors de la CL

  2. Il faut voir l europa league pour ce qu elle est ! Une compétition destinée à mettre en valeur les grosses pointures. Les clubs belges sont là pour leur servir de mise en bouche et mise en jambes, sans plus. Parfois, sur un match, ça peut le faire, jamais dans une poule relevée…

  3. Ou plutôt est devenue ! Il est loin le temps où les clubs belges pouvaient aller jusqu’au bout grâce aux éliminations directs en aller retour ! Il suffit de voir le peu de supporters qui se rendent au stade pour ces rencontres, même sans covid ! Cette compétition n est plus pour nous….

  4. on a limité la casse les 30 premieres minutes puis benfica avait besoin de souffler donc logique 0-0 à la mi-temps.2eme mi-temps fait déjà directement un changement puis ils enchainent était encore meilleur .maintenant ils n’avaient pas besoin de l’arbitre mais le deuxième penalty est exagéré et aussi les cartes jaunes.question doit on mettre un joueur qui est fievreux alors que pavlovic pouvait aisèment remplacer cimirot?
    on est peut etre par encore au niveau pour bien figurer en europa league mais en étant compétiteur dans l’ame on se doit de tout jouer pour gagner et pas pour éviter la casse.3-0 ou 6-0 c’est du pareille au meme.

Laisser un commentaire

Top