Nicolas Raskin s’est défendu devant le Comité disciplinaire : « Je n’ai pas insulté l’arbitre »

Le médian du Standard de Liège va bientôt connaître sa sanction.

L’actualité autour de Nicolas Raskin a été mouvementée ces derniers jours, c’est le moins que l’on puisse dire. De nombreux observateurs le voyaient en effet prétendre à une place dans la sélection de Roberto Martinez pour la Coupe du monde.

Mais le joueur du Standard a également connu quelques déboires suite à son comportement lors de la défaite (2-0) samedi dernier à Eupen. Coupable d’une faute de main amenant le penalty sur lequel Eupen a ouvert le score, Raskin aurait, selon le rapport officiel, lancé un « C’est bon, vas voir ta grand-mère » à l’arbitre, Wesli De Cremer, et cela après être allé le voir dans son vestiaire à l’issue de la rencontre.

Une proposition de suspension de deux matchs avait été proposée à Raskin, qui s’est défendu ce mardi, 17h30, devant le Comité disciplinaire. « Cette expression n’était pas destinée à l’arbitre. C’est une expression liégeoise qui veut dire ‘merde’. J’étais surtout fâché sur moi par rapport à la tournure des évènements et il est vrai que j’avais du mal à me calmer, dans l’excitation générale. Mais je ne suis pas du genre à insulter un arbitre, je n’ai d’ailleurs jamais eu de souci de ce genre par le passé. J’étais frustré et je m’excuse si mes propos ont été mal interprétés. À l’avenir, je ne le referai plus », a expliqué Raskin – via vidéoconférence – selon des propos relayés par La Dernière Heure.

« Raskin était très émotionnel et agressif verbalement quand il est venu dans mon vestiaire. Je lui ai demandé par trois fois de se calmer et de sortir du vestiaire. Au moment où il l’a enfin fait, il m’a dit cette phrase que je n’ai pas comprise dans un premier temps car je suis néerlandophone. Mais mon assistant m’a dit que cela ne pouvait pas se dire et je l’ai donc notée dans le rapport », a ensuite ajouté De Cremer.

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App