Vous êtes ici
Home >> Walfoot >> Philippe Montanier est très satisfait du mercato estival du Standard de Liège

Philippe Montanier est très satisfait du mercato estival du Standard de Liège

Philippe Montanier est coach satisfait. Son équipe monte en puissance et n’a pas été déforcée durant ce mercato estival. Les Rouches ont même enregistré deux arrivées en toute fin de mercato estival, Laurent Jans et Eddy Sylvestre.

Le 6 octobre à 00h01, Philippe Montanier a pu pousser un ouf de soulagement. “Je suis évidemment satisfait. Notre premier recrutement provient de l’Académie avec nos jeunes. Ensuite également le fait de conserver nos meilleurs joueurs, et ce fut le cas”, a confié le technicien français en conférence de presse avant d’évoquer les deux nouvelles recrues. “C’était indispensable d’enrôler deux nouveaux joueurs pour le championnat et l’Europa League. Laurent Jans est un latéral polyvalent qui connait bien le championnat belge et le petit Eddy est suivi depuis un moment par le club, étant un voisin de Nice, je suivais également son évolution”, explique Montanier.

Kostas Laifis a failli quitter les bords de Meuse en cette toute fin de mercato pour rallier la Serie A du côté de la Sampdoria. De plus, le Standard a refusé aussi une offre de West Ham pour Samuel Bastien. “J’ai régulièrement des entretiens individuels avec les joueurs et je vais discuter avec eux du plan sportif et extra-sportif afin qu’ils se sentent le mieux possible. Certains joueurs perturbés par le fait de ne pas être parti ? Non, une fois que c’est passé, c’est passé”, a souligné l’ancien coach de Lens.

L’entraineur principal du matricule 16 a suivi avec attention la première sélection de Zinho Vanheusden chez les Diables Rouges. “J’ai trouvé qu’il a été bon comme avec nous. Il a été décisif car il a fait une passe en profondeur qui a amené le but. Il a joué à son niveau et j’espère qu’il a marqué des points. Il a fait une très bonne impression durant le match et certainement durant le séjour car c’est quelqu’un qui a beaucoup de qualités humaines”, a conclu Philippe Montanier.

Laisser un commentaire

Top