Menu Standard
Add more content here...

Puni par une nouvelle erreur défensive, le Standard perd les trois points dans les dernières minutes au Cercle

Cercle de Bruges – Standard, telle était l’affiche d’ouverture de cette 22e journée de Jupiler Pro League. Une rencontre qui ne restera pas dans les annales, qui aura plutôt mis en valeur la combativité que la qualité technique, et qui aura vu les deux équipes se quitter dos à dos : 1-1 !

Le Standard se déplaçait au Cercle de Bruges ce vendredi soir, en ouverture de la 22e journée de Pro League. Petites surprises au rayon des compositions : Alzate et Kanga, très incertains, sont titulaires. En revanche, Isaac Price est tombé malade en début de semaine et débute sur le banc.

Après sa défaite alarmante contre Courtrai samedi dernier, le Standard réagit et propose autre chose dans l’application. Les Rouches se battent et vont au duel, Moussa Djenepo est dans un bon jour et fait remarquer ses qualités d’entée de jeu.

Un festival de longs ballons, Lucas Noubi sauvé par le VAR

Comme face à la lanterne rouge, les joueurs d’Ivan Leko procèdent énormément avec des longs ballons. À l’excès, souvent, à tel point que le pauvre Kanga ne peut rien face à Daland, Popovic et Utkus. La première (et seule) occasion est cependant à mettre à l’actif des Liégeois et Marlon Fossey, esseulé au second poteau, qui reprend un centre de Sowah, d’une reprise de volée. Warleson est sur la trajectoire (8e).

Ce sera pratiquement tout, pour cette première période. Le dernier fait notable sera le penalty accordé au Cercle de Bruges, puis annulé par le VAR, pour une intervention fautive de Lucas Noubi sur Kévin Denkey. Le contact entre les deux hommes s’est produit juste avant la surface, le coup-franc n’a rien donné (36e). Le reste sera un festival de longs ballons, des deux côtés, qui n’amènera quasiment jamais le danger.

Standard

William Balikwisha l’a concédé au micro de Eleven Sports, à la pause. Cette stratégie des longs ballons est voulue par le Standard, pour éviter et contrer le pressing très intense du Cercle. Défensivement, le Standard est assez solide malgré les quelques approximations de Noubi et le plan tient la route. Offensivement, par contre, le néant est proche.

Mais un point, ce n’est finalement pas si mal pour un Standard qui continue dans le même plan de jeu. Sans vraiment être dangereux, le Cercle se rapproche du rectangle de Bodart et crée quelques petites possibilités, facilement détournées par le portier liégeois. Point positif pour le T1 croate, ses troupes se montrent dangereuses en contre. Balikwisha (65e), puis Djenepo (68e), frappent sur Daland.

Un match sans occasion… sauf sur phase arrêtée

Miron Muslic n’est pas satisfait du résultat et sort un défenseur, Utkus, pour Olaigbe, jeune attaquant. Ivan Leko fait du poste pour poste, et sort Alzate pour Price. Quelques instants plus tard, Zinho Vanheusden se couche après une course et demande immédiatement son changement. Bokadi le remplace et manque de commettre une bourde moins de 30 secondes plus tard. De même pour Laifis, dans la même minute (77e).

C’est forcément sur une phase arrêtée que cette rencontre devait se décanter. Le corner de Price est superbe, la déviation de Kanga au premier poteau est subtile, Fossey passe devant Nazinho au second poteau et ouvre le score ! (0-1, 79e).

Fossey Marlon - Sowah Kamal

Le Standard doit maintenant tout faire pour tenir son résultat. Souleyman Doumbia, profil plus défensif, célèbre sa première montée au jeu et remplace Moussa Djenepo  (86e).

Dans cette rencontre sans occasion, la solution ne pouvait décidément venir que sur une phase arrêtée. Laissé seul par Balikwisha entre le petit rectangle et le point de penalty, Somers ne doit même pas sauter pour reprendre un corner et remettre les deux équipes à égalité (1-1, 88e). Et le score ne bougera plus, malgré quelques petites opportunités dans le temps additionnel.

Ce matin, le Standard aurait probablement signé pour ce partage au Cercle de Bruges. Mais en ayant mené au score et en ayant concédé l’égalisation sur une nouvelle erreur défensive, les Rouches peuvent s’en vouloir. Encore une fois, même si le résultat paraît assez logique vu la physionomie de la rencontre. Cercle – Standard, 1-1 !

Laisser un commentaire