Menu Standard
Add more content here...

Rééquilibrer un effectif (très) mal construit, la grande priorité du Standard dans ce mercato

Malgré une fin de mercato estival laissant présager une saison intéressante, le Standard peut déjà faire une croix sur tous ses objectifs. L’effectif de Carl Hoefkens a été mal construit, ce qu’il faudra corriger en janvier.

Le Standard vivait déjà l’enfer en tout début de saison, avant de reprendre des couleurs après la fin du mercato. Les Rouches sont revenus au contact du top 6, grâce notamment aux arrivées de Steven Alzate, Hayao Kawabe et Zinho Vanheusden.

Au lendemain de la victoire convaincante contre le Racing Genk, fin novembre, le Standard est aux portes des Play-Offs 1. Beaucoup imaginent alors les Rouches capables de rivaliser jusqu’au bout, même si les effectifs des potentiels concurrents au titre sont évidemment bien mieux fournis.

Ensuite, le club liégeois a connu l’enfer, à nouveau. Des joueurs qui ne répondent plus sur le terrain, un plan de jeu qui ne ressemble pas à grand-chose, et qui n’est compris par personne. Après le triste partage contre STVV, Carl Hoefkens pointait encore le manque de qualité de son équipe en possession de balle. Si le T1 mérite certainement d’être montré du doigt, il n’est probablement pas la seule cause de cet échec.

Hoefkens Carl

L’effectif de Carl Hoefkens au Standard est particulièrement mal construit

En outre des différents prêts et arrivées libres, le Standard a déboursé 5 millions d’euros en indemnité de transferts, cet été. 1.5 million d’euros pour recruter Hayao Kawabe, le reste pour enregistrer le retour de Moussa Djenepo.

Sauf que très souvent, cette saison, Carl Hoefkens a organisé son équipe en 3-5-2. Le Malien s’est donc retrouvé dans un rôle de piston, dans lequel il doit beaucoup défendre, et qui ne lui convient absolument pas. Une situation qui a aussi bloqué Cihan Canak, qui se sent généralement bien mieux lorsqu’il doit effectuer ses tâches défensives. Dommage, puisqu’il s’agit de la dépense majeure du club.

Le T1 liégeois, qui expérimentait une défense à 4 en préparation, s’est, par contre, retrouvé sans véritable latéral gauche. Noah Dodeigne est encore un petit peu juste pour intégrer l’équipe première à plein temps, tandis que la situation de Kostas Laifis est connue de tous et ne réjouit personne.

Au milieu de terrain, l’abondance d’arrivées a placé William Balikwisha dans une situation délicate. Alors qu’il pensait pouvoir exploser plus sereinement, le Congolais s’est retrouvé sous pression… et s’est manqué lors de ses montées au jeu.

Standard

En outre du problème des quatre buteurs pour une seule place, le noyau de Carl Hoefkens ne comporte pas vraiment d’ailier droit. Romaine Mundle fut l’un des premiers renforts de l’été, mais il continue de rouler sa bosse avec le SL16 FC. Kamal Sowah peut évoluer à cette position, mais ce n’est pas sur un côté que le Ghanéen a le meilleur rendement.

S’il est plus que certainement fautif sur de nombreux choix depuis le début de la saison, Hoefkens doit travailler avec un noyau qui est particulièrement mal construit et mal équilibré. Les dirigeants liégeois ayant sauté sur de belles occasions en fin de mercato, sans tellement se soucier de leur intégration dans le système de jeu.

En janvier, la direction liégeoise va devoir prévoir davantage. Il faudra se concerter avec Carl Hoefkens, connaître ses besoins… sans savoir si le Lierrois sera encore sur le banc dans une semaine, pour le stage. Une tâche difficile, mais importante. Sans quoi le Standard pourrait vivre une fin de saison infernale.

6 thoughts on “Rééquilibrer un effectif (très) mal construit, la grande priorité du Standard dans ce mercato

  1. Ceci dit, l’article ne parl ni de tactique ni d’utiliser un joueur dans son rôle prédestiné mais d’équipe très mal équilibrée….
    Mais, allons-y comme dab : « changeons d’entraîneur et cela ira mieux » ….
    Il est vrai qu’il est plus facile de déplacer des pierres qu’une montagne …
    Qui vient avec moi assister à Waremme à un match de volley (vrai sport d’équipe),et admirez une des meilleures équipes francophones ?
    J’ai été joueur entraîneur, j’expliquerai les règles. Nous pourrons discuter avec les joueurs et l’entraîneur e buvant une bonne bière à l’aise )sans e faire taper dessus t se retrouver au CHU.
    Bonne soirée les amis ..

  2. Oui, bon. Il y a quelques semaines, les mêmes pseudos journalistes nous disaient que les transferts étaient une réussite…..
    Il y a un manque d’envie dans ce groupe, pas de leadership sur le terrain et un manque d’idées de Hoefkens. Sa dernière sélection montrait clairement ses limites….
    Si on ajoute à cela un propriétaire sans le sou, on est mal barré.

  3. J’ajouterai que la 1ere grosse erreur de Hoefkens a été de réintégrer Laifis qui se dorait la pilule un mois de plus que les autres…..c’est la porte ouverte à tous les motifs d’insatisfaction des starlettes qui jouent sous notre blason.

    1. Bien d’accord sur le principe Ardéchois, il devait déjà être viré pour faute grave alors qu’on cherchait à réduire la masse salariale. Mais ça ne vaut même pas la peine d’égratigner ses principes, car il est mauvais, lent, se fait trop facilement et trop souvent roule dans la farine pour un soi-disant homme d’expérience.

Laisser un commentaire