Menu Standard
Add more content here...

« Réginal Goreux est un exemple » : Rayan Berberi, le profil « à la Balikwisha » des U23 du Standard

Rayan Berberi est devenu un pion important dans l’entrejeu du SL16 FC. Le jeune espoir luxembourgeois s’identifie à Balikwisha et Kawabe, et prend en exemple Réginal Goreux.

Depuis la saison dernière, Rayan Berberi est un titulaire indiscutable dans l’effectif du SL16 FC, en Challenger Pro League. Le jeune milieu offensif y a déjà disputé 46 matchs (31 la saison dernière, 15 cette saison), mais n’a inscrit qu’un seul but.

« Je manque de statistique, c’est un axe de travail et j’en suis conscient. C’est pour cela que ma première saison professionnelle était en demi-teinte. Il y a également une blessure au dos, contractée en janvier de l’année dernière, qui ne m’a pas aidé » a déclaré le joueur de 19 ans dans un entretien réservé à nos confrères de la Dernière Heure.

Pendant cette période, le jeune joueur participait aux entraînements de l’équipe première, sous les ordres de Ronny Deila. « Il me disait de m’inspirer du côté décisif de Zinckernagel, et il avait raison. Mais j’ai toujours été comme ça, je préfère faire une belle passe que marquer un but. »

Rayan Berberi, un mélange entre Balikwisha et Kawabe chez les U23 du Standard

Un côté créateur, qui rappelle bien un jeune joueur de l’équipe première, passé par le centre de formation du Standard. « Je m’identifie beaucoup à Balikwisha, pour son côté créatif, mais aussi à Kawabe. Je sais cependant que je dois encore progresser pour atteindre ce niveau, dans mes choix ou dans ma capacité d’infiltration. »

Grand admirateur d’Iniesta, Berberi rêve du championnat d’Espagne. « Tout le monde y pratique un football attractif. Ce serait un rêve d’y jouer » lance celui qui s’inspire également d’un homme qu’il côtoie au quotidien, son entraîneur Réginal Goreux. « Il a été champion avec le Standard. Quand il parle, tout le monde l’écoute. Il est parfois dur, mais en termes de mentalité, c’est un exemple » a conclu Rayan Berberi.

Laisser un commentaire