Ronny Deila a du mal à digérer les exclusions de Jacob Barrett Laursen et de Philip Zinckernagel : « Je n’ai jamais vu cela avant… »

Après la déroute subie face à Seraing lors du derby liégeois (0-2), le Standard a renoué avec la victoire lors du choc wallon contre Charleroi (1-0). Un succès qui permet aux Rouches de s’installer à la 6ème place du classement avec un bilan comptable de 19 points après 11 journées de championnat.

Ronny Deila était satisfait de la prestation de ses troupes. « C’est un match dur. On sait que ce genre de match va être serré, c’est un « derby ». Le plus important à la fin, c’est de repartir avec les trois points. Nous avons plutôt bien contrôlé la partie car ils ne se sont pas vraiment créés d’occasions. Quand ils ont été réduits à dix, nous aurions dû attaquer un peu plus. Nous devons être plus dangereux encore à l’avant. Nous voulions vraiment ces trois points et nous les avons eus. Je suis très content, sans oublier que nous enregistrons notre sixième clean sheet », a confié Ronny Deila à l’issue de la rencontre.

Le technicien est revenu sur l’exclusion de Jacob Barrett et de Philip Zinckernagel. « Si Jacob lui met la main dans le visage, bien sûr que c’est rouge. Mais il s’arrête. C’est une carte jaune tout simplement et donc la suite (la deuxième jaune de Zinckernagel) ne serait pas arrivée. Je n’ai jamais vu cela avant… Philip m’a dit qu’il avait touché l’arbitre en lui disant qu’il devait changer de décision. Monsieur Verboomen lui a rétorqué qu’il ne pouvait pas le toucher et lui a distribué un carton. Cela arrive à tout le monde de faire des erreurs. Nous allons porter cela devant la commission des litiges et j’espère qu’on pourra changer cela Qu’il y aura une certaine justice. Nous avons un match important le week-end prochain et j’ai besoin de ces deux joueurs », a conclu Deila.

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App