Ronny Deila a hâte de vivre son premier Clasico : « On me parle de ce match depuis le premier jour où je suis arrivé à Liège »

Ce dimanche (18h30), Clasico au programme du côté de Sclessin entre le Standard de Liège et le Sporting d’Anderlecht.

Après avoir donné des nouvelles rassurantes de l’infirmerie liégeoise (à lire ICI), Ronny Deila a évoqué le Clasico, un match qu’il a hâte de vivre. « On me parle de ce match depuis le premier jour où je suis arrivé à Liège. Je suis très impatient d’être dimanche. J’espère que l’ambiance pourra être encore plus folle que face au Club Bruges et à l’Antwerp », a confié le T1 des Rouches.

Le Sporting d’Anderlecht est dans le dur, mais pas question de craindre la bête blessée en bord de Meuse. « Pour nous, la défaite d’Anderlecht à Zulte Waregem est une bonne nouvelle car c’est selon moi un concurrent au Top 8. Nous aurons aussi la pression du résultat car voudrons réagir après la défaite à Malines. Le résultat, c’est ce qui compte le plus dans ce genre de match. Pour gagner, il faudra de toute façon bien jouer », a prévenu l’ancien coach du Celtic qui a aussi évoqué la situation délicate de son vis-à-vis.

Sur la sellette, Felice Mazzù est dans l’obligation de ramener un résultat de Sclessin. « En tant que coach, il faut pouvoir rester calme dans ce genre de situation. Changer d’entraîneur est parfois une solution, mais c’est peut-être aussi une solution de facilité. C’est important de pouvoir donner du temps à un coach. Ferguson, Klopp et Wenger aussi ont mis du temps », a conclu Deila.

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App