Ronny Deila : « C’est important de remporter notre première victoire »

Ce dimanche après-midi (13h30), le Standard de Liège croisera le fer avec le Cercle de Bruges lors de la troisième journée de Jupiler Pro League.

Ronny Deila pourra compter sur l’ensemble de ses troupes pour la réception du Cercle de Bruges. « Je suis content car tout le monde est sur le pont pour la rencontre de dimanche », a lâché d’emblée en conférence de presse le technicien norvégien qui a évoqué la défaite à Genk. « Nous avons été bons entre les deux rectangles dimanche dernier mais dans les rectangles, la différence entre les deux équipes était grande. Nous ne devons plus répéter nos erreurs défensives et être plus incisifs devant. Il manquait des goals et un peu de chance. Le soutien du public à Genk malgré la défaite a été extraordinaire. Nous avons des supporters de niveau Ligue des Champions. Beaucoup de passion et d’amour. Nous avons envie de leur rendre ce qu’ils nous donnent », a souligné l’entraîneur principal des Rouches.

La victoire semble déjà impérative pour le matricule 16. « C’est important de remporter notre première victoire et d’aller chercher ces trois premiers points à domicile. Nous avions bien presté lors de notre première rencontre à domicile contre Gand, mais cette fois, nous voulons gagner. Le Cercle de Bruges a un style particulier et évolue un peu à la manière Red Bull. C’est-à-dire avec beaucoup d’intensité, des backs qui montent et un jeu direct. Mais je suis habitué à jouer face à ce genre d’équipe », a conclu Deila.

One thought on “Ronny Deila : « C’est important de remporter notre première victoire »

  1. Deila va t’il monter sur le terrain, vu qu’il est habitué à jouer face à ce genre d’équipe ? Blague à part, il a raison, on doit gagner cette fois, même si le dire c’est bien, le faire ce serait mieux ! Je me dis que, face à ce même CS Bruges la saison passée, on aurait du gagner, sans ce maudit var…. Alors que les Brugeois avaient le vent en poupe, et nous déjà au fond du trou. Donc, oui, on doit pouvoir le faire. Mais comme dit le coach, un match se joue dans les deux rectangles. Intransigeants derrière, efficaces devant. Deux qualités qui nous font défauts jusqu’ici. Mais bon, face à ce Genk , les limbourgeois étaient survoltés. Mon constat est le suivant ; on est pris de vitesse, ok, mais plus encore par le nombre des opposants ! Faut croire qu’ils courent plus que nous d’un rectangle à l’autre.

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App