Ronny Deila met les choses au clair concernant le mercato du Standard : « Il est important de rappeler que nous n’avons pas d’argent à dépenser »

Le mercato hivernal a ouvert ses portes il y a quelques jours et plusieurs clubs de Jupiler Pro League se sont déjà renforcés. Quid des Rouches ?

Ronny Deila a tenu à mettre les points sur les i concernant le mercato hivernal du Standard de Liège. « Si j’ai des souhaits ? Un entraîneur en a toujours. Nous suivons évidemment des joueurs afin de nous renforcer à court terme et à long terme, mais nous n’avons pas l’argent à l’heure actuelle pour agir comme nous le voudrions. Il est impossible d’avoir de top joueurs sans argent donc nous devons continuer à développer nos pépites le plus vite possible et à dénicher des talents. Et une fois qu’ils sont développés, l’idée est de les vendre afin que le club puisse continuer à grandir. Nous n’avons pas réussi à aller au bout de ce processus avec Raskin et Amallah, cela peut arriver. Mais vu la situation, je garderais l’équipe telle quelle pour avoir de la régularité si je pouvais choisir, », a confié le technicien norvégien en conférence de presse.

« Nous n’utiliserons pas plus d’argent que l’été dernier (4,4 millions d’euros) et nous avions été l’un des clubs les moins dépensiers de D1A. Il est important de rappeler que nous n’avons pas d’argent à dépenser. Pour qu’un joueur arrive, un autre doit partir. Je ne sais pas quelles sont les attentes des observateurs ?! Je veux être le plus honnête possible concernant la situation. Pour rappel, les propriétaires doivent éponger les dettes du club.  On parle de pertes s’élevant à 20 millions d’euros. Ils doivent les rembourser avant d’investir dans des joueurs. C’est la dure réalité. Tout le monde doit le savoir, surtout nos supporters », a souligné le T1 des Rouches.

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App