Ronny Deila : « Nous allons dans la bonne direction »

Après sa victoire à Manege (1-4) jeudi dernier, le Standard de Liège n’est pas parvenu à aligner un deuxième succès de suite en match amical. Les Rouches ont chuté à domicile contre Saint-Trond (0-2).

Le Standard de Liège s’est incliné contre Saint-Trond ce mercredi après-midi. Les Trudonnaires se sont imposés grâce à des réalisations de Koita (43e) et Kagawa (pen 65e). Un bon test pour les Rouches après leur premier match contre Manage. « Nous avons mieux joué que la semaine dernière, et nous faisons un pas dans la bonne direction. Nous avons affronté une bonne équipe aujourd’hui qui était très bien organisée. L’attitude et le pressing étaient meilleurs. Nous devons encore mieux conserver le ballon et nous créer plus d’occasions. Chaque joueur a eu une chance de se montrer et nous devons encore beaucoup travailler », a confié Ronny Deila à l’issue de la rencontre.

Durant la rencontre, on a pu voir le technicien norvégien demander à ses latéraux d’exercer un pressing intense sur les joueurs adverses. « Nous devons presser de façon constante. Il faudra profiter de chaque rencontre amicale pour s’améliorer, être plus fit et mieux coordonné. Le gros pressing a pu être exercé en début de partie, mais les joueurs étaient fatigués ensuite. Il faisait chaud aussi. Nous allons devoir souffrir ensemble afin d’atteindre à notre objectif », a souligné l’ancien coach du Celtic.

Présents dans les tribunes, Shamir, Bastien, Cimirot, Amallah, Tapsoba et Muleka n’ont pas joué. « Je ne pense pas qu’ils seront prêts pour la rencontre amicale de samedi contre le RWDM. Ils doivent encore s’entraîner quelques jours et débuteront une partie quand ils seront prêts. Cela ne sert à rien de prendre le moindre risque, nous ne voudrions pas que l’un d’eux se blesse », a conclu Deila.

7 thoughts on “Ronny Deila : « Nous allons dans la bonne direction »

  1. Deila est un adepte de la méthode Coué…….Que ce fut mauvais. Quel pressing de St-Trond dans notre propre rectangle. Soit les entraînements sont beaucoup plus dur au point d’être cramé ou alors on est mure pour faire le même résultat que l’année passée , voire pire…….

  2. En effet, l’idée est puérile mais bonne.
    Virer l’entraîneur, facile quand on ne prend pas certaines responsabilités.
    Virer les joueurs, là c’est nettement moins simple (contrat, liaison avec les agents, perte sur vente etc…).
    Reste à virer les mauvais supporters suggère le provocant Gerouche, oui mais comment?
    Comme les supporters changent d’idée comme de chemises (je l’espère pour l’odeur …), il faudrait une armée de psy en tous genre…Tiens, Jaime tu n’as pas des idées sur le sujet ?
    Bonne journée les amis

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App