Menu Standard
Add more content here...

Sacha Bansé après ses premières minutes à Sclessin avec les A : « Quand tu entres, tu n’entends plus les supporters »

Monté au jeu à dix minutes du terme, Sacha Bansé a vécu sa première expérience à Sclessin avec l’équipe première. Le jeune médian a notamment été l’auteur d’un superbe retour défensif sur Loïc Lapoussin pendant le temps additionnel.

Pour la seconde fois de rang, le Standard a été battu sans inscrire le moindre but. Cette fois, c’est l’Union Saint-Gilloise qui s’est imposée à Sclessin, alors que les Rouches n’ont que très rarement mis Anthony Moris en difficulté. Après sa première montée au jeu à Sclessin avec les A, Sacha Bansé s’est présenté devant la presse.

« C’était un match très compliqué. On encaisse le premier but rapidement, le carton rouge suit… On sait que dans cette situation contre l’Union, cela devient difficile. La prochaine fois, il faudra être plus intelligents à ce sujet, mais on sait ce qu’on sait faire et on ne va pas douter de nous-mêmes. Il nous a manqué de la créativité et de la profondeur. »

Malgré cette deuxième défaite consécutive sans avoir trouvé le chemin des filets, les Rouches ne semblent pas paniquer avant de se déplacer à Charleroi. « Non, nous ne sommes pas inquiets. On connaît nos qualités, on les voit à l’entraînement. On doit maintenant faire ça en match mais ça va venir, on a confiance. On sait que ce sera un match compliqué à Charleroi. On va tout donner pour aller chercher les trois points. »

Calme de nature, le jeune milieu défensif n’a pas été déstabilisé par un Sclessin rempli, lui qui n’avait connu qu’un stade presque vide lors de ses 30 rencontres avec le SL16 FC la saison dernière.

« Quand tu entres, tu n’entends pas les supporters. Tu te concentres sur le ballon et sur le jeu. J’espère jouer davantage avec les A, prendre de l’expérience et progresser. Le coach a confiance en moi et il sait que je peux apporter quelque chose dans le jeu, notamment en termes d’intensité et de présence dans les duels. Mon retour défensif ? Il est beau, mais ce n’est que mon travail » a conclu Sacha Bansé.

Laisser un commentaire