Selim Amallah voulait partir du Standard : « La saison de trop »

Le Marocain est revenu sur l’exercice 2021-2022 très compliqué du Standard, un club où il ne se voit plus évoluer la saison prochaine.

Dans un long entretien accordé au podcast Entre les lignes, animé par Séverine Parlakou et l’ex-Diable Rouge Marvin Ogunjimi, Selim Amallah a évoqué la saison très compliquée qui vient de se finir au Standard de Liège, pour lui comme pour le club. Il l’affirme : il n’avait pas vraiment la tête au Standard cette saison.

« Ça a été une saison très compliquée, que ce soit pour moi, pour mes coéquipiers ou pour le club. C’est clairement une saison que j’ai envie d’oublier. L’ambiance dans le groupe était bonne, tout se passait bien entre nous. Mais on a entendu beaucoup de choses au niveau administratif. Quand un club ne tourne pas en haut, cela se reflète sur le terrain », déclare-t-il, avant de revenir plus en profondeur sur sa dernière saison, en demi-teinte.

« Personnellement, je suis déjà concentré sur l’après, avec l’équipe nationale qui va arriver. Le temps nous dira où je serai la saison prochaine. Lors de la fin de la saison dernière, c’était déjà le bon moment pour moi de partir mais je n’en ai pas eu l’occasion parce que le club ne m’a pas laissé partir. Et je savais que ça allait être la saison de trop. On voyait comment les choses se mettaient en place et je ne me voyais pas là mais le club a voulu me garder. Pour moi, quand un joueur n’a plus la tête dans ce club, ça ne sert à rien de le garder. Ça a été une erreur de leur part ! En tout cas, si je dois partir, ce sera pour un club où je vais jouer parce qu’il y a la coupe du monde qui arrive et si je ne joue pas, le sélectionneur ne va pas penser à moi, même si j’ai su faire quelques bons matches avec l’équipe nationale. C’est pour ça que je ne vais pas partir n’importe où. »

Le Mondial en ligne de mire, avec un duel contre nos Diables !

Amallah se dit être plus concerné actuellement par l’équipe nationale marocaine, avec laquelle il s’envolera pour le Mondial en novembre prochain. « Je suis quelqu’un chez qui on voit à l’expression du visage si je suis heureux ou pas. Avec le Maroc, j’ai toujours le sourire, je prends du plaisir à jouer au football. Chose que je n’ai plus au Standard ! À l’heure actuelle, c’est difficile de jouer un match avec le Standard, ce n’est pas pareil qu’une rencontre avec le Maroc », avant d’ajouter : « Le match contre la Belgique, ça va être un beau duel, j’ai hâte d’y être ! J’ai fait le bon choix de choisir le Maroc comme équipe nationale. »

12 thoughts on “Selim Amallah voulait partir du Standard : « La saison de trop »

  1. Mwoauis, le reflet de sa saison et parallèlement de celle du standard ! On commence à comprendre bien des choses… Certes, il devait y avoir des turbulences en interne, mais l’impact aurait été moindre si la motivation de certains joueurs cadres avait été à la hauteur ! Avec cet aveu d’amallah, on voit mieux où se situait le problème. Je maintiens que nous n’avions pas que des pieds cassés dans l’équipe, mais que ceux qui devaient la tirer vers le haut en montrant l’exemple ont fait tout le contraire !

  2. Rien que de lire cela j’ai ma réponse, pourquoi tout m’a dégouté cette saison, une équipe limite limite et une forme de sabotage et voilà le résultat, le foot me dégoûte de + en +

  3. Bonsoir à tous,
    L’interview d’Amallah est scandaleuse et surtout irrespectueuse!!
    Dire que cela nous étonne serait tout aussi déplaisant.
    Ce « joueur » de foot, se contentait de quelques gestes techniques pour se prouver qu’il méritait mieux que cette équipe de troisième zone.
    Le reste du temps, il râlait tout en disparaissant parfois complètement du jeu et de l’engagement indispensable pour la division 1.
    Désolé Gerouche, mais je pense que le niveau de l’équipe ne méritait pas mieux que cette 14ème place gagnée ….à l’arraché !!!
    Mais, mettons nous d’accord sur l’avenir;
    En espérant, que ces gamins de m… s’en aillent au plus vite…
    Car, il n’est pas le seul responsable de cette situation.
    Je garde l’espoir de jours meilleurs.
    Bonne semaine.

  4. Quelle honte, je suis profondément dégouté. Quand je vois un jeune comme Raskin se défoncer à chaque match et cette lopette qui ne voulait pas jouer. Flagellation, lapidation, qu’on le traine derrière un chameau dans tout le Maghreb et le Machrek. AAAArrrrggghhhhhhhhhhhhh. Ce type est à honnir, au bas mot!!! Honnissons-le ensemble.

  5. Et bien vas y avec ton Maroc, et tant qu’à faire restes-y bouffer ton couscous !
    Un gars comme çà me dégoute !
    Ne cherchons plus ce qui n’a pas marché l’an passé.
    Ecoeuré.

  6. Par rapport à Bastien et Cimirot, tu peux leur reprocher leur niveau, qui a fameusement chuté (comme tant d’autres ! ) Phil mais pas les mettre tous les 2 au niveau de Selim et de sa mentalité, son côté personnel, énervant, râleur, prétentieux et cerise sur le gâteau, ses commentaires récents où il crache sur le Standard !!!

  7. Bon, je crois toutefois de bon ton d’apporter un bémol, à froid, sur les déclarations d’amallah. Dire qu’il crache sur le standard, c’est sans doute excessif aussi. Il déclare surtout que l’atmosphère en interne et surtout plus haut n’était plus de nature à créer une motivation emprunte de sérénité, conditions importantes pour sublimer une équipe, rien de plus ! Il n’empêche, ces gens là restaient très bien payés, les supporters étaient de retour et derrière eux, alors leurs états d’âme auraient dû rester au vestiaire ! Oser avouer ne plus s’être trop senti concerné, chez lui et certainement chez d’autres, ça reste inadmissible ! Mais bon, n’oublions que c’est tout de même lui qui nous sauve fin de saison sur une inspiration de génie. Bon vent à lui… Ailleurs

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App