Vous êtes ici
Home >> RTBF >> Standard-FC Bruges : la première place en jeu

Standard-FC Bruges : la première place en jeu

Interrompu par la trêve internationale, le championnat de Belgique reprend ce samedi avec un véritable choc au sommet : le vainqueur de ce Standard-Bruges prendra provisoirement la tête du classement, en attendant le déplacement du leader Charleroi à Genk…

Une trêve internationale a toujours ceci de particulier qu’elle voit les noyaux des équipes soudainement explosés et les joueurs disséminés aux quatre coins de l’Europe, voire (quand c’est possible…) du globe. Les entraîneurs travaillent avec des groupes réduits et la préparation du match de reprise avec un ensemble complet ne s’étale finalement, quand tout va bien, que sur deux ou trois jours…

Clubs du top et donc, naturellement, riche en internationaux, le Standard et le FC Bruges font partie de ces équipes touchées par la fuite (provisoire) des talents.

Au Standard, Zinho Vanheusden et Arnaud Bodart sont partis avec les Diables Rouges et les Espoirs. Tous deux ont même participé au déplacement (qui ne restera pas dans les mémoires) en Moldavie.

Selim Amallah est revenu boosté de sa convocation avec le Maroc de Vahid Halilhodzic : deux matchs à Rabat face au Sénégal et au Congo, deux places de titulaire et un but inscrit face aux Lions de la Teranga. Que de demander de plus ?

Son compère de l’entrejeu Gojko Cimirot a fait de même avec la Bosnie. Deux places de titulaire en Nations League face aux Pays-Bas (0-0), puis en Pologne (défaite 3-0).

Collins Fai a également répondu aux sollicitations de son équipe représentative, le Cameroun. Le temps de disputer un amical face au Japon (0-0)… à Utrecht.

Quant à Konstantinos Laifis, il rentre soucieux de ses deux matchs avec le Chypre de Johan Walem : défaite 2-0 au Luxembourg (avec un certain…Laurent Jans en face) et un partage 0-0 en Azerbaïdjan.

Des Brugeois très sollicités

Si 7 Standardmen ont été concernés par des sorties internationales, les Brugeois n’ont pas été moins sollicités : Simon Mignolet (titulaire pour les 3 matchs), Brandon Mechele et Hans Vanaken (tous deux titulaires face à la Côte d’Ivoire) ont été retenus avec les Diables Rouges et Charles De Ketelaere avec les Espoirs.

Odilon Kossounou (très convaincant lors de sa montée face aux Diables Rouges) a été titularisé ensuite contre le Japon (défaite 1-0). Simon Deli l’aurait été aussi s’il n’avait pas dû renoncer pour cause de blessure.

Eduard Sobol, lui, est titulaire au poste d’arrière-gauche avec l’Ukraine (il y est préféré à…l’Anderlechtois Bogdan Mikhaylichenko). Très convaincant avec Bruges depuis quelques semaines, il n’aura pas perdu le moral en sélection puisque après une défaite 1-2 face à l’Allemagne, l’Ukraine s’est joliment rachetée en disposant de l’Espagne (1-0) dans une équipe à forte coloration belgicaine puisque Makarenko (Courtrai) et Yaremchuk (Gand) étaient également titulaires…

Krépin Diatta, lui, a déjà préfacé à sa manière le Standard-FC Bruges de ce samedi avec un Maroc-Sénégal qui l’a vu s’opposer à Selim Amallah, défaite 3-1 à la clé.

Régularité vs remontée

Si le Standard et le FC Bruges ont chacun délégué 7 de leurs joueurs à leurs équipes nationales respectives, si leur proximité au classement est manifeste (17 points pour le Standard, 18 pour Bruges), leur courbe de résultats diffère fortement.

Une fois n’est pas coutume, c’est le Standard qui fait preuve de régularité depuis le début de la compétition : une seule défaite (lors de la 5è journée, à OHL), deux partages et cinq victoires. Tout cela en ayant dû intercaler pas moins de…trois matchs préliminaires d’Europa League (Bala, Vojvodina et Fehervar).

Le FC Bruges n’en a, pour sa part, disputé aucun vu sa position de qualifié direct pour la Champions League (débuts mardi au Zenit). En revanche, il a dû rattraper une très mauvaise entame de saison (défaite en finale de la Coupe de Belgique, suivie d’un 3/9 en championnat !). Ce que le Club a fait “à la Brugeoise”, c’est-à-dire en enchaînant 5 victoires contre Genk, Waasland-Beveren, Zulte-Waregem, le Cercle et Anderlecht, et avec un goal average également “à la Brugeoise” : 17 buts inscrits, 3 concédés…

On connaît aussi l’importance de rester sur une bonne note avant une trêve internationale, histoire que le goût amer ne reste pas trop longtemps coincé dans le palais. De ce côté-là, le Standard et le Club ont parfaitement rempli leur contrat. Le premier en allant s’imposer sur le terrain du leader carolo, le second en écoeurant le rival anderlechtois…

Avec les transferts ?

Outre la trêve internationale, ces derniers jours ont également été marqués par la fin de la…deuxième vague du mercato (fixée au 5 octobre). La question est donc de savoir si les nouveaux-venus vont déjà être intégrés à leur effectif ou pas. On le sait, le Standard s’est acheté un flanc droit tout neuf (Laurent Jans derrière, Eddy Silvestre devant). Bruges, pour sa part, a attiré l’espoir néerlandais Noa Lang (également un ailier), d’emblée affublé du numéro 10 et inscrit sur les listes européennes.

Même si, dans les deux cas, l’urgence n’est pas criante, Philippe Montanier et Philippe Clement pourraient être tentés d’offrir leurs premières minutes à leur nouvelles recrues.

Laisser un commentaire

Top