Menu Standard
Add more content here...

Un nouveau Rouche déjà crucial : « Je veux me battre pour ce club, pour ce public »

Kelvin Yeboah était l’un des rares Rouches à pouvoir avoir le sourire après le partage au RWDM. L’attaquant italien a marqué sur sa première opportunité sous le maillot du Standard.

Kelvin Yeboah n’aura pas mis longtemps avant d’être décisif pour le Standard. Dès sa montée au jeu, il a égalisé, dans la foulée du 2-1 molenbeekois. « Ma première occasion ? C’est même ma première touche », rigole-t-il après la rencontre. « Je crois qu’on mérite ce but, je suis donc très heureux pour l’équipe. Un point ici, c’est logique. Ce genre de match n’est jamais joli à voir, mais il faut se battre ».

Se battre pour éviter de tomber dans la zone rouge, qui se rapproche. Yeboah arrive au Standard dans une situation difficile. « La situation, elle est ce qu’elle est, et ça prend toujours du temps d’inverser la tendance. Marquer dès mon entrée est idéal pour mon intégration mais je suis ravi d’être ici, je pense pouvoir aider l’équipe », assure-t-il. « J’ai déjà pu ressentir la chaleur des supporters et cette chaleur, on doit l’avoir dans notre coeur, mais aussi garder la tête froide ».

Yeboah veut se battre pour le Standard

Si son discours se traduit sur la pelouse, Kelvin Yeboah pourrait en tout cas devenir un joueur très apprécié du public, qu’il a hâte de découvrir. Le natif d’Accra arrive en prêt du Genoa, mais était à Montpellier en première partie de saison. Il arrive dans un drôle de contexte. « Je le savais avant de signer. Les jours précédant mon arrivée ont été stressants mais je suis heureux d’être là », assure-t-il.

« Je veux me battre pour cette ville, ce club, ces supporters. J’ai pu goûter à l’ambiance de Sclessin depuis les tribunes lors du match précédent. C’était déjà impressionnant, j’ai hâte de vivre ça en tant que joueur », sourit Yeboah. « La pression du n°9 ? J’ai choisir ce numéro. Je suis un buteur, quand le 9 est libre, je le prends! ».

 

 

Laisser un commentaire