Un Philip Zinckernagel en feu permet au Standard de Liège de se payer le scalp du Club de Bruges

Ce dimanche, le Standard de Liège recevait le Club de Bruges lors de la neuvième journée de Jupiler Pro League.

Ronny Deila devait se passer des services de Ngoy et Laifis pour la réception du Club de Bruges. Emond, blessé au genou, ne figurait toujours pas sur la liste liégeoise tout comme Boljevic. Le technicien norvégien décidait de placer Cimirot dans sa défense à trois et de titulariser Zinckernagel. Côté brugeois, Carl Hoefkens effectuait un changement dans son onze type en alignant d’entrée de jeu Yaremchuk à la place de Jutgla.

Les Brugeois avaient la possession en début de première période tandis que les Liégeois se contentaient de courir derrière le ballon. Néanmoins, les Rouches obtenaient la première occasion de la partie avec un tir de Dragus qui filait à côté du poteau droit de Mignolet (19e). Bien servi par Bodart, Amallah faisait une course de 40 mètres avant de décocher une frappe qui passait peu loin du but adverse (27e). Pourtant alertés, les Blauw en Zwart voyaient le Standard ouvrir le score via une magnifique frappe enroulée de Zinckernagel (30e), 1-0. Le Danois tentait de nouveau sa chance, mais le cuir arrivait droit dans les bras de Mignolet (37e). Le score n’évoluait pas avant la pause.

Zinckernagel Philip

Au retour des vestiaires, monsieur Vergoote désignait le point de penalty après un tir de Nielsen dévié par le coude de Dussenne. Mais après intervention du VAR, il décidait de revenir sur sa décision au plus grand dam des Brugeois (52e). À l’heure de jeu, Hoekfens décidait de sortir un Yaremchuk fantomatique pour Jutgla. Les Rouches doublaient la mise via une magnifique percée de Zinckernagel qui allait se jouer de la défense brugeoise avant de fixer Mignolet (64e), 2-0.

Sonnés les Brugeois avaient du mal à aller de l’avant, mais voyaient Mignolet effectuer un arrêt décisif sur un tir de Davida dévié par Boyata (81e). Skov Olsen poussait ensuite Bodart à la parade avec un puissant enroulé du gauche (85e). Balikwisha enfonçait le clou d’une jolie tête plongeante en fin de partie (90e+1), 3-0.

C’était le premier gros test du Standard de Liège, et le club liégeois l’a réussi. Les Rouches ont malmené des Brugeois trop suffisants et poursuivent ainsi sur leur belle lancée. Un homme a brillé à Sclessin, c’est un certain Philip Zinckernagel qui y est allé de son doublé pour sa première titularisation. Le Danois a régalé ce dimanche soir avec deux beaux buts.

Grâce à ce joli succès, le matricule 16 grimpe à la sixième position avec 16 points au compteur. Coup d’arrêt pour Bruges qui reste à la troisième place avec 19 unités.

Standard de Liège : Bodart, Dewaele (Melegoni 84e), Bokadi, Dussenne, Dönnum (Laursen 76e), Cimirot (Noubi 76e), Raskin, Amallah, Balikwisha, Zinckernagel (Davida 80e), Dragus (Perica 76e)

Club de Bruges : Mignolet, Odoi, Mechele, Sylla (Boyata 70e), Skov Olsen, Meijer (Sobol 70e), Onyedika, Nielsen, Vanaken, Sowah (Nusa 70e), Yaremchuk (Jutgla 60e)

Arbitre : Jasper Vergoote

Avertissement : Dragus (61e), Dewaele (82e) et Balikwisha (88e) ; Sylla (61e) et Onyedika (77e)

But : Zinckernagel (30e et 64e) et Balikwisha (90e+1)

Assistance : 25.893

Read more: https://www.walfoot.be/news/2022-09-18/un-philip-zinckernagel-en-feu-permet-au-standard-de-liege-de-se-payer-le-scalp-du-club-de-bruges#ixzz7fGY62dlw

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App