Menu Standard
Add more content here...

Voici pourquoi Sclessin est devenu l’enfer de Genk

Le Standard accueille le Racing Genk ce samedi à Sclessin. Les Limbourgeois sont certes un très gros morceau, mais cela fait un petit temps que les rencontres entre les deux clubs tournent à l’avantage des Liégeois – quand ils jouent à domicile.

Standard de Liège – Racing de Genk. Un classique du championnat de Belgique, entre deux mastodontes de notre football. A eux deux, ils comptent 14 titres de champion.

Bien que le Standard ait récemment connu des périodes sportives un peu plus compliquées, plutôt au contraire de Genk, champion en 2019 et vice-champion la saison dernière, les Rouches devraient raisonnablement être considérés comme favoris ce samedi.

El Khannouss Cimirot Gojko

Le Standard quasi-invincible à Sclessin : 3 défaites en 15 ans

La raison ? Le nombre très faible de défaites du Standard à domicile face à Genk. Sur les 15 dernières années, le Standard n’a en effet perdu que…3 fois face au Racing. Un nombre si petit qu’il est franchement impressionnant, surtout lorsqu’on connait le standing atteint par les Limbourgeois depuis le début du 21e siècle.

Voici donc le bilan des Liégeois à Sclessin face à Genk depuis 2008 : 14 victoires, 5 matchs nuls et 3 défaites en 22 matchs. Impressionnant donc également par le nombre très élévé de victoires liégeoises.

Genk Standard

La dernière victoire de Genk à Sclessin ? En 2019

Pour retrouver une victoire de Genk dans le chaudron liégeois, il faut remonter au 19 avril 2019. A l’époque, ce Genk-là est entraîné par Philippe Clement et se dirige vers le titre de champion de Belgique. Les Limbourgeois s’étaient imposés 1-3 ce soir-là.

Pour une victoire plus ancienne, il faut remonter en 2012, où Christian Benteke avait marqué le but de la victoire en fin de match (2-3) face à son ancienne équipe.

En février 2011, le Standard perd 0-2 face à Genk. Quelques mois avant de perdre le titre face aux Limbourgeois dans une finale devenue depuis légendaire (1-1)…

Standard Racing Genk Kanu Carcela

Laisser un commentaire