Le mot de « Gerouche »: MISSION IMPOSSIBLE

Chers supporters,

Une fois de plus, c’est vous et rien que vous qui sortez les grands vainqueurs de ce choc dans la banlieue d’Anvers, qui n’en n’était pas vraiment un au final.

Chapeau bas à ceux d’entre vous qui vous étiez déplacés jusque-là pour encourager les nôtres, même dans la défaite, parvenant à supplanter les supporters locaux dans leurs chants, c’est tout dire !

Hélas, sur le terrain, et contrairement à ce qu’il se passait en tribunes, la comparaison a tourné largement en faveur de nos hôtes, bien plus déterminés, bien plus agressifs aussi, et surtout plus rapides et efficaces dans leurs contre-attaques, prenant trop souvent notre défense remaniée en défaut et jouant parfois trop haut.

Il faut dire que notre coach ne fut pas spécialement bien inspiré ce dimanche, titularisant Cimirot à la place de Noë, toujours sur le départ, alors que Noubi aurait peut-être mieux convenu à cette place et que notre bosniaque aurait été fort utile dans l’entrejeu aux côtés d’Alzate, comme découvert face à Malines.

La titularisation de Perica en pointe n’était pas non plus un choix judicieux, notre pseudo attaquant étant tout sauf un joueur de contre, insuffisamment rapide et isolé de surcroit, sa présence sur le terrain étant dans ces conditions totalement inutile et laissant son équipe jouer à dix contre onze, voire douze, le référee prenant des décisions peu logiques en distribuant un carton jaune à Cimirot, qui lui vaudra injustement une rouge plus tard, alors que Richie De laet bénéficiait de bien de clémence de la part de l’arbitre, quelques instants plus tôt.

De surcroit, cerise sur le gâteau, notre jeune et talentueux Canak avait choisi les mauvais crampons, se permettant quelques jolies glissades dignes des sports d’hiver,  dont l’une nous valut le second but sur sa perte de balle.

Et pourtant, malgré ce contexte défavorable, nous pûmes encore y croire quand Alzate réduisit le score à 2-1, peu avant la mi-temps, moment idéal pour rectifier le tir et reprendre confiance en nos moyens.

C’était sans compter sans cette déviation de la tête de Bokadi, quelques instants plus tard, dans ses propres buts, comble de maladresse ou de malchance, et plus encore sans compter sur l’exclusion exagérée de Cimirot peu après la  reprise, qui mettait un terme définitif à nos ambitions chez un adversaire qui nous était qui plus supérieur.

Impossible dans ces conditions d’entretenir la moindre illusion, face à une équipe de ce calibre.

Les choses au moins ont le mérite désormais d’être très claires …. Le top 4 est me semble t’il connu, Genk, l’Antwerp, l’Union et même ce Bruges qui parait bien malade, qui l’eut cru après sa campagne européenne, ne laisseront aux autres que des miettes.

Quant à nous, nous ne jouons pas encore dans la même cour, même si l’un ou l’autre exploit est toujours possible comme démontré au premier tour, et il est certain qu’il nous faudra attendre encore quelques temps (mois ou années), pour pouvoir rivaliser avec les meilleurs.

Mais quel sera le chemin à suivre pour y parvenir, là est bien toute la question et la difficulté de revenir aux premiers plans, sans argent.

Bien sûr, le groupe 777 a bien raison de rétablir un budget qui virait dans le rouge tous les ans.

Personne n’investit dans un club, dans une société, si c’est pour perdre de l’argent, et aucun club n’est viable s’il présente tous les ans un budget en déficit.

Une question toutefois m’interpelle : pourquoi avoir fait venir des joueurs durant l’été, qu’il fallait payer et qui avaient encore tout à prouver, si c’était ensuite pour laisser partir nos meilleurs éléments ?

N’eut t’il pas été plus intéressant de conserver justement les plus forts, exception faite d’Amallah et Raskin qui, à bien y réfléchir, avaient décidé depuis longtemps d’abandonner le navire, afin de servir de cadres aux nouveaux produits du club, moins payés et intégrés progressivement à l’équipe, ceci afin de faire grimper leur valeur à court ou à long terme et bien les vendre plus tard ?

Qu’ont apporté à ce jour des garçons comme Melegoni, Perica, Alzate, Laurssen, Davida, seul Fossey apparaissant comme une belle réussite à ce jour, sans plus.

Le SL16, même s’il apparaissait comme une belle opportunité de faire évoluer nos jeunes, ne nous a-t-il pas joué un mauvais tour en voulant parier sur les deux tableaux ?

Ambitionner les deux championnats, c’est bien beau, mais encore fallait t’il avoir les moyens de nos ambitions, que seuls actuellement des clubs comme Bruges, Genk, et l’Antwerp peuvent entretenir, à grands frais, n’ayant guère besoin de recourir aux renforts de leur classe biberon pour étoffer leurs noyaux !

Désormais, il ne faut rien espérer d’autre que le top 8, pas vraiment folichon, en attendant le retour aux playoffs 1 à six équipes, qui devrait nous laisser plus de chance pour y accéder.

Quant à notre avenir, toujours aussi incertain, il reposera essentiellement dans la bonne gestion de nos dirigeants qui auront su faire du Standard une machine à fric …. Ou pas.

Je n’ai pour ma part pas de recette miracle, mais quand je vois comment l’Union, venue du néant ou presque, est parvenue en  moins de temps qu’il ne faut pour le dire à s’ériger en cador de la compétition, sans grand moyen, je me dis que la chose doit être possible à notre niveau, ou alors, ce serait à désespérer.

Certes, avoir des supporters dans tout le pays est révélateur de l’impact que dégage toujours notre club, mais, visiblement, ça ne suffit plus à l’heure d’aujourd’hui, et bien des clubs, s’il n’y prennent pas garde, risque du jour au lendemain de devoir mettre la clef …. Sous le paillasson.

Il faut bien avouer que ce serait la pire des choses qui pourrait nous arriver.

Votre dévoué

Gérouche

15 thoughts on “Le mot de « Gerouche »: MISSION IMPOSSIBLE

  1. L’objectif plus que jamais, c’est le top 8, que tu sembles considérer comme une consolation, et que j’ai toujours pensé maintenant comme en début de saison, inespéré avec le noyau actuel, ….et le maintien de SL16.
    Je pense aussi depuis longtemps que la majorité des transferts sont décevants pour ne pas dire un échec. Heureusement où malheureusement les seuls contrats à LT sauf erreur sont ceux de Perica et Laursen.
    Je ne suis pas sûr de te suivre, Gerouche, quand tu sembles regretter que le club court deux lièvres à la fois avec SL16.
    Le problème est qu’on a dû y puiser en le déforçant pour pallier aux mauvais transferts de l’équipe première.
    Les transferts sont toujours un risque, même avec beaucoup d’argent, regardez Brugge. Donc la politique des jeunes est la bonne mais il faut du temps surtout quand il faut d’abord renflouer le club financièrement.
    Peu de clubs sont sur le velours à cet égard. Des « mécènes «  hommes d’affaires isolés même plus fortunés et meilleurs gestionnaires que Venanzi, ne pourront durer éternellement, comme l’a laissé entendre le président de Gent.
    Donc patience des supporters, de l’actionnaire et du staff ( espérons que Ronny ait lui aussi une vue à LT, ce qui n’est pas évident pour un entraîneur).
    Allez pour prendre de la distance, je vous conseille le beau livre sur l’histoire du club allez les Rouches.

        1. Que dire à ta remarque gerouche? sinon que tous les présidents des clubs professionnels se battent depuis plus de dix ans pour jouer avec les jeunes en D1B il doit y avoir une raison en supposant qu’ils y connaissent un rien … cette saison nous avons retiré du SL16 Canak Ohio Noubi Calut Berberi Kuavita, même s’ils y ont souvent été battu ils ont pris le rythme des adultes. La D1 amateur est beaucoup plus lente et plus agressive il y a plus de chance qu’un jeune de 17 ans s’y blesse…

    1. Est ce vraiment difficile de constater que c’est le top 8 cetait et c’est l’ambition de ne la direction
      D autre part pourquoi toujours revenir sur Amallahet Raskin
      Pour avoir 4mois
      Où étaient ils l’année passée quand il fallait porter l’équipe ? En ce qui concerne les transferts l’exemple de donnum est édifiant pourquoi pas pour les autres en 2 ieme saison . encore faut ils les garder ? Pour n La Défense croire que dussenne avec en tête un transfert allait contenir les déferlantes contre attaque peut en patins
      Par contre Deila s’est trompé Perica cimirot a cette place c’était pas extra mais il le sait et se remettra en question d’après ses dires , alors oui avec de la régularité 1/6 cintre seraing St trond dans notre enfer le top 4 aurait été possible ce qui était inimaginable en début de saison
      Le bilan n’est pas si l mauvais c’est un 6/10 même si en tant que supporters si en veut plus vendredi une victoire et c’est reparti

      1. Gerouche a déjà été plus clair. Si ceux qu’il regrette et qu’on laisse partir sont Amalllah et Raskin, alors oui tu as raison Rouche Blànc, ces deux-là y en a marre. Qu’on en parle plus. D’ailleurs au risque de me répéter, malgré l’absence d’indemnité de transfert ( ou fortement réduite pour 6 mois de contrat restant) , on ne se bouscule pas au portillon pour engager ces deux-là 🙁 bon je reste poli.

        1. Non sorry a bien relire, il ne s’agit pas de ces deux-là qui nous ont entubé depuis le début comme ledit Gerouche. Mais qui alors a-t-on laissé partir pour les remplacer par ces transferts douteux? Avenatti?

          1. Et pour revenir une dernière fois par comparaison à nos deux compères, Trossard se dispute avec son entraîneur et s’en va à Arsenal, qui vise le titre pour 30m !! Alors qu’il lui reste aussi 6 mois de contrat.

          2. Je parlais plutôt de ceux qui vont partir van moer, à commencer par Dussenne et ensuite dragus, deux joueurs que j’apprécie malgré quelques défauts…. Déso de ne pas avoir été plus clair

          3. Et très franchement, je doute qu’on puisse conserver longtemps William Balikwisha, vu les yeux doux que lui faisait déjà van bommel dimanche dernier, après la rencontre !

  2. Si mes souvenirs sont bons, le top 8 était l’objectif de 777. Donc, il est toujours accessible…….mais pour cela, il faudra comme tu le dis très bien, Gerouche, de la détermination et de l’agressivité. J’ai l’impression que certains n’ont pas bien perçu la JPL. Déja contre Malines, certains se sont fait « bouger » comme des enfants de cœur. Pourtant, cela a tout de même été notre marque de fabrique pendant longtemps……Jeck, Beurlet, n’est-ce pas VanMoer ……? Fellaini etc……Lorsque que l’on manque de qualités techniques, on compense par un engagement total !!!

    1. Eh oui ardéchois, la combativité était avant notre marque de fabrique…. Mais bien des choses ont changé, et notre effectif actuel recruté à tout vent n’a pas vraiment la fibre standard ! Seul raskin appartenait à cette catégorie, quel gâchis !

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App