Le mot de « Gerouche »: PLAIDOYER POUR NOE

Chers supporters,

Au lendemain d’une victoire attendue et nécessaire, il eut été de bon ton de commencer mon édito par celle-ci, mais c’est d’un tout autre sujet que j’ai choisi de vous entretenir, à savoir le prochain départ de Noë Dussenne, qui n’entre plus selon les révélations récentes dans le projet du groupe 777 et devrait nous quitter sous peu, certains avançant même ce matin qu’il avait plus que probablement disputé son dernier match sous nos couleurs hier soir.

Et très franchement, je ne comprends pas. Je sais, certains se sont plus ces derniers mois à le critiquer, lui reprochant essentiellement sa lenteur, pour ne pas écrire autre chose …. Mais, au-delà de cet aspect, quel esprit, quel engagement, quelle belle mentalité que possédait notre capitaine.

Dire et écrire que notre défenseur a son temps derrière lui, c’est allé un peu vite en besogne, sachant qu’un joueur dans ce secteur de jeu peut évoluer à un très bon niveau quelques années encore, pour autant qu’il soit couvert par des équipiers plus rapides à défaut d’avoir autant d’expérience.

Mais hier soir, Noë, à l’instar de son partenaire en défense Bokadi, lui aussi impérial, fut tout simplement remarquable dans ses interventions, jouant parfaitement l’anticipation pour combler son manque de vitesse.

Alors, je ne sais pas ce que vous en pensez, mais moi, un gars pareil, je le fais resigner à deux mains, sachant qu’en terme de transfert il ne nous coutera rien, seul son salaire étant à prendre en charge jusqu’au terme de sa carrière.

Car, Dussenne une fois évacué, par qui va-t-on le remplacer ? Un jeune issu de l’académie, certainement pas.

Nathan N’Goy peut-être la saison prochaine, et encore…. ?

Un transfert entrant qui va nécessiter non seulement une dépense mais aussi le temps de l’adaptation à son environnement, à son équipier, ceci pour autant qu’il ait plus de qualités encore que Noë ?

Je n’hésiterai donc pas à affirmer que laisser partir Noë actuellement, se serait nous tirer une balle dans le pied !

Seul l’avenir me le confirmera, mais moi, je ne le sens pas, mais alors pas du tout.

A moins qu’il ne s’agisse d’une opération juteuse et fructueuse pour satisfaire la demande d’un club acquéreur, je ne vois pas l’intêrèt d’un tel départ. Mais bon, ceux qui sont à la barre du club sont plus avisés et malins que nous, en principe, et il va bien falloir faire confiance, envers et contre tout.

Ceci étant dit, il est temps de revenir au résultat d’hier soir, la victoire ayant mis un certain temps à se dessiner, jusqu’à ce que cette tête de Layfis, enfin, vienne nous mettre sur la voie du succès.

Il était grand temps que notre homme sorte de sa coquille, n’ayant pas été jusque là auteur d’une prestation de haut vol, loin de là, et ayant déjà manqué l’immanquable quelques jours plus tôt.

Si je devais choisir entre lui et Noë, ma préférence irait clairement vers ce dernier.

Et que dire de la sortie de Barrett, synonyme de la montée au jeu de Cimirot, qui transforma l’équipe et notre entrejeu elle aussi, Alzate paraissant jusque là bien seul en récupération.

Voici une association qui mériterait d’être revue prochainement, alors que Zinckernagel, même si volontaire, semble encore et toujours se chercher ou plutôt systématiquement chercher son crochet du droit pour pouvoir placer un tir qui ne vient pratiquement jamais, face à des défenses bien  fermées il est vrai.

Enfin, force est toujours de constater que nous manquons de poids devant, Perica s’emmêlant une fois de plus les pinceaux sur la seule opportunité en première mi-temps, et même si lui aussi fait preuve de caractère et d’implication, mais ce n’est manifestement pas suffisant. Car, derrière lui, les jeunes Canak, très en évidence encore, et Balikwisha, un peu en deçà des ses prestations précédentes, ne seront pas toujours là pour assurer l’essentiel, n’étant ni l’un ni l’autre de véritables buteurs mais bien plutôt de très bons pourvoyeurs.

Quoiqu’il en soit, voilà notre Standard relancé, certains diront vers la course au top 4, auquel je ne crois pas, mais au moins avoir une place dans le top 8, ce serait déjà un progrès par rapport au défunt exercice.

COM ON LES ROUGES, le soleil n’est jamais bien loin….. les nuages non plus hélas.

GEROUCHE

7 thoughts on “Le mot de « Gerouche »: PLAIDOYER POUR NOE

  1. Sauf que Laifis est sous contrat jusque juin 2024 et qu’il n’y a aucune offre pour lui.
    Tu parles de Ngoy pour le remplacer mais un certain Noubi a joué à cette place à Gand je pense et avec succès…
    Sur le Tchat pendant les matchs nous sommes beaucoup à critiquer l’axe central et Dussenne Laifis qui ne fonctionne qu’uniquement quant les équipes adverses lancent des balles dans le dos de notre défense.
    Si financièrement le Standard ne peut assurer son salaire et veut du même coup rajeunir la défense en se dirigeant vers un trio Noubi Bokadi Ngoy (qui a de la gueule) on ne peut les critiquer d’être honnête avec Dussenne .
    Maintenant si une offre tombait pour Laifis je reverrais mon jugement mais quelque chose me dit qu’il n’y aura pas d’offre pour Laifis…

  2. J’ai l’impression que c est le financier qui compte plus que le sportif pour certains laissez cela à la direction depuis la reprise 77 7a dit il faudra dégraisser sur les salaires siles supporters voient que certains joueurs ne sont plus au top pour amener le standard au plus haut
    Le staff aussi et tout le reste c’est du blabla
    Regardez le classement 4 points sur le 8 avec nos petits c’est Inespéré donc bonne gestion et j’ose espérer que la direction et le staff sportif ont pesé le pour et le contre

  3. Trés belle lettre ,comme toujours trés juste dans tes propos !!
    Sans Noé, hier soir , c’était 2-2 !! Impeccable jusqu’au bout,dans un club qui ne veut plus de lui,aprés avoir eu un coach qui ne voulait pas le faire joué , je dis chapeau et merci monsieur Dussenne et bonne route a toi !

  4. J’ai déjà dit ce que pensait de Noé dans l’article qui précède. En un mot , pas fan mais respect. il a joué hier comme si de rien n’était, son départ n’étant d’ailleurs pas (encore) annoncé. Et il a salué tout le monde dans la dignité.
    Je constate que le gaillard souhaitait rester; puis son contrat non reconduit, ne dit rien mais salue tout le monde dans la dignité, les offres ne manquant pas apparemment.
    Ça change d’Amallah et surtout Raskin qui se répandent dans la presse ou les réseaux sociaux mais n’ont toujours pas d’offre concrète du moins pour Janvier sinon le club négocierait peut-on supposer et on le saurait.

  5. Gerouche a parlé ! & il a bien parlé : -) !!
    Je pense comme toi&comme d’autres ayant réagi à ton mot.
    J’ai été dans le même sens sur le chat et dans l’autre article du forum parlant de son dernier match, je ne vais donc pas me répéter.
    Le soleil est revenu depuis hier, espérons que les nuages ne reviendront pas dimanche !

    1. Vous regrettez Dussenne comme beaucoup d’autres sur d’autres, ce que je peux comprendre.
      Mais comme d’autres aussi je m’interroge sur le recours à Cimirot quand ça se deglingue. Est-ce imposé à St Ronny pour préparer son départ obligé?
      Car lui aussi coûte cher mais pourrait peut-être résigner à moindre prix.

  6. Heureusement que les supporters n’ont rien à dire dans les décisions car chacun a son avis
    Que cela plaise ou pas la direction a une lignes de conduite et un plan pour redresser les finances et le sportif cela fait des années qu’il n’y en a plus et. C’était une demande des supporters et maintenant certains critiquent .
    Que veulent ils ?
    Il faut oublier le sentimentalisme dans le foot c’est duBusinees le foot de papa des années 70 c’est fini je ne dis pas que c’est mieux mais il n’y a plus que l’argent qui compte

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App