Vous êtes ici
Home >> Standard-Rouche.be >> Le mot de “Gerouche”: DUO DE CHOC

Le mot de “Gerouche”: DUO DE CHOC

Chers amis supporters,

Dire que la nouvelle était dans l’air, je ne prétendrai pas. Par contre, j’avais un bon pressentiment, conscient que notre Président ne pouvait conserver seul les pouvoirs et présider de manière toute aussi isolée aux destinées du Standard.

Donc, oui, cette SUPER INFO tombée hier n’est pas en soi une surprise, surtout quand on connait désormais le nom de celui qui va le seconder. Mr Fornieri n’est en effet pas un inconnu, ni dans le sport ni dans la région Liégoise, encore moins dans le milieu pharmaceutique.

Ca fait plaisir  tout de même de constater que les grandes puissances financières d’une région investissent essentiellement dans celle-ci plutôt qu’ailleurs, voire pire encore à l’étranger.

Voici quelques temps, j’avoue ne plus savoir à quelle date exactement, j’avais fait allusion dans l’un de mes « articles » à un triumvira possible quoiqu’imaginaire et qui aurait eu fière allure à la tête du Standard, ayant associé je pense à l’époque les noms de Venanzi, Gerets et un troisième larron dont j’ai oublié le nom (MPH), mais j’étais loin d’imaginer que mon « rêve » deviendrait presque réalité, avec aujourd’hui juste un duo, mais qui semble peut-être préfigurer d’un trio de choc, à savoir une association VENANZI-FORNIERI-DONOFRIO. Difficile à vrai dire de faire mieux.

Et qui plus est, comme sur le terrain où j’ai déjà plus d’une fois manifesté ma préférence pour le nombre de buteurs plutôt que miser sur la seule qualité d’un attaquant unique, je trouve que mettre le sort de notre club de cœur entre les mains de trois hommes, c’est la garantie que si l’un des trois s’en va, l’édifice ne s’effondre pas.

Que du bonheur donc, au vu de cette nouvelle, qui préfigure une saison plus cool et s’annonçant sous de meilleurs auspices qu’il n’y paraissait au départ.

Mais vrai qu’il était temps aussi de notre Président prenne ses responsabilités, quitte à devoir partager le gâteau avec d’autres…

Croire maintenant que tout est réglé et que le Standard va bien vite récupérer une place au sommet du foot National serait peut-être un peu naif, l’argent n’achetant pas tout, nécessairement, même si ça aide beaucoup.

Ainsi donc, et même si je suis l’un des premiers à espérer que des Bastien, Amallah,Vojvoda, voire Vanheusden vont d’office rester chez nous, rien n’est garanti, les sirènes étrangères ayant parfois des arguments auxquels aucun club belge ne peut résister.

Croire aussi qu’on va dépenser à tout va serait tout aussi sot, car un investisseur quel qu’il soit doit d’abord s’assurer que son argent est bien placé et donc bien géré.

Mais bon, le Standard ne doit désormais plus opérer dans l’urgence et faire de « la corde raide », ce qui, en dépit des affirmations utopiques de quelques-uns, était devenu une évidence.

Donc, oui, forcément, le climat autour de l’équipe va être bien plus positif, la pression aussi, et même si les joueurs cités plus haut venaient à partir, non seulement nous ne les laisserons pas s’en aller pour une bouchée de pain, n’étant plus pousser à vendre à tout prix, mais nous pourrons bien plus facilement les remplacer, quelques noms ayant déjà été avancés en prévision, comme le meneur de jeu Nalic, le défenseur Gaufriez, et j’en oublie certainement….

Mais inutile malgré ce conséquent apport d’argent de vouloir déjà changer de cap et abandonner l’idée d’introduire toujours plus de jeunes joueurs du centre de formation. Cette bouffée financière est un peu comme une bonne piqure, ça aide sur le coup mais il faut continuer à prendre soin de son corps, au risque de voir nos maux revenir sans prévenir.

Reste à savoir à présent si la collaboration entre Venanzi et Fornieri sera à la hauteur de leurs ambitions, chacun ayant forcément des idées différentes, même si je ne peux imaginer que la question des objectifs et des priorités n’a pas déjà été mise sur le tapis ou plutôt autour de la table du restaurant de Saint-Tropez, « le Girelier », avant de signer cet accord.

Dire que certains avaient déjà qualifié cette info de coup monté et déformant la vérité quant à une entente retrouvée entre l’ancien sociétaire du club et le nouveau. Il n’y a décidément jamais de fumée …  sans feu.

Et même si les médias ont tendance parfois a tirer de trop rapides conclusions, il y a toujours une part de vérité aussi dans leurs affirmations. Il faut bien leur rendre cela…

Alors, désormais, peut-on parler d’ambitions revues à la hausse, à l’aube de cette nouvelle saison ?

Difficile à dire, mais, en tous cas, je ne parlerais plus d’ambitions revues à la baisse, et ce n’est déjà pas si mal, n’est-ce pas ?

Tout semble au contraire bien se mettre en place, que ce soit le coatching, entre les mains de Monsieur Montanier, de la gestion du club, où MPH doit lui aussi avoir accueilli la nouvelle avec satisfaction, Michel étant tout sauf un homme en manque d’ambitions.

La formation aussi, entre les mains de Goreux, pour une grosse part, doit elle aussi aller de l’avant.

Et si seulement cette saleté de virus pouvait nous lâcher, histoire de revoir des stades bien remplis et des ambiances dignes de ce nom, ce serait un plus, sans l’ombre d’un doute, et le retour des animations qui  nous manquent tant.

Certes, la finale de la Coupe, disputée dernièrement à huis-clos, nous a offert un spectacle valable, mais, très honnêtement, je ne voudrais pas vivre toute une saison disputée de la sorte, càd anesthésiée, comme le dit si volontiers Luciano Donofrio.

Espérons donc que les prochains vaccins et autres autotestings annoncés apportent rapidement une solution à cette crise sanitaire, et rdv au plus vite au stade, même masqués, pour, tous ensemble, nous retrouver et encourager nos couleurs dans la ferveur.

Gérouche

Laisser un commentaire

Top